Le 24 juin 2018, le débat sera animé par Bruno Leucoris et Christophe Baudet sur le thème : « La relation médecin/malade : du paternalisme des médecins à l’autonomie de la personne malade. »

1 comment

Posted on 20th juin 2018 by Gunter in Uncategorized

Le débat du 17 juin 2018 : « Avons-nous encore besoin de maîtres à penser », animé par Claude Grognet.

1 comment

Posted on 13th juin 2018 by Gunter in Uncategorized

Le débat du 10 juin 2018 : « Que faut-il penser du pouvoir de séduction ? », animé par Gunter Gorhan.

1 comment

Posted on 6th juin 2018 by Gunter in Uncategorized

Débat du 3 juin 2018 : « Peut-on innover sans cesse ? », animé par Irène Herpe-Litvin et Michel Turrini.

2 comments

Posted on 3rd juin 2018 by Carlos in Uncategorized

Si le temps, atmosphérique, est capricieux, l’événementiel ne l’est pas moins, car nous, le personnifions, la durée agissant, dès lors, sur la réalité des choses. C’est ainsi que la semaine, allant du lundi 28 mai, au samedi 2 juin, fut consacrée au ‘Numérique’, aux ‘Soldes’, ‘Concerts’, de Philharmonies et de Jazz, le dollar étant en hausse, par ailleurs, le trio Michel Portal, Emile Parisien et Vincent Peirani s’étant produit à la Maison des Océans (Paris 75).  Il y a eu du Jazz, aussi, à Saint Germain des Près, Tony Allen s’exhibant à Nantes, tandis qu’à Nice, avait lieu la première Nuit du Blues, les 1001 Nuit du Jazz créole, dans la Capitale, et encore Jazz en fête à Vitrioles, Laurence Santiel se manifestant, lui, à l’Institut du Monde Arabe… Puis, coté ragots, un chirurgien dément que Mozart fût alcoolique, ce qui, picoleur ou pas, ne change rien au sujet de son génie, ni de sa renommée.

Tranchant avec ces ‘cancans’, le peuple philosophe s’est trouvé au Café des Phares@, afin de répondre à taraudante question : « Peut-on innover sans cesse ? », au cours d’un débat animé par Irène Herpe-Litvin, et Michel Turrini.

Tout compte fait, ‘Innover’(du latin, ‘innovare’), signifie, introduire quelque chose de nouveau, dans un domaine particulier, précisant que ‘la nature n’innove point ». Peut-on, dès lors sans interruption, s’y exercer, ou dépend-il de l’Inspiration ? Qui, ou quoi, s’y opposerait ?

Les langues se sont déliées, les uns prétendant qu’‘il s’agit-là, de créativité’, ‘que cela dépend des dons que l’on a’, ‘au début, il y avait le vélo, puis vint l’auto’, ‘‘sans cesse’, c’est l’infini, par rapport à l’innovation’, et la réponse est ‘non’’, ‘‘Rénover’ serait plus intéressant, ‘Innover’, plus pertinent’’, ‘On est dans le paradoxe’… Puis, fut ajouté que ‘‘le progrès’ est le CD, car cela ne se raye pas’, qu’il’ ‘faut faire la différence entre ‘oui’ et ‘non’, donc, éclaircir’, ‘les Lois de la Nature sont invariables’, ‘‘Rien faire’ peut être innovant’’, ‘On se réfère à la Lune, comme ‘nouvelle’, alors qu’il s’agit toujours de la même » J…

La formulation de la question fut mise en doute… ‘‘dit-on’, ou ‘doit-on ?’, faut-il dire ? La création engage son semblable’’, ‘ La relativité, due à Einstein, n’est pas exacte !!!’ La ‘Brève Histoire du Temps’ (Stephen Hawking), est un reproche fait aux philosophes, car il y a changement de Temps ». Il fut ajouté « qu’il faut établir la différence entre ‘innovation’ et ‘mouvement’, dans la nature, dans les étoiles, l’apparition de la vie… »… « Pas de Lumière, et la Lumière fut »…

Le temps de cogitation paraissant avoir atteint son objectif, Gilles, ajouta sa note poétique à l’ensemble de l’Objet intellectuel créé puis, après quelques appoints de pure forme, tout le monde a cédé à l’appel ensoleillé du dehors, et la lumière fut !!!

J

« Le Temps, le Temps n’est rien d’autre/

Le tiens, le mien, celui que l’on veut nôtre/

Avec lui leTemps, va… Tout s’en va…/

Le Temps passé !!! Celui qui va naître…/ »

Carlos