Bertrand Tavernier, ____

0 comments

Posted on 31st mars 2021 by Gunter in Uncategorized

« Coup de torchon » … sur Bertrand Tavernier, passeur, « présent passé / passé présent », ionesco, Libre passeur, sans gêne, en écho, notre Libre Artisan,

« de L’Autre côté du périph » … et du miroir, plein centre _ L’objectif, des réalisateurs,
et, des, grands, créActeurs, À Vie, réalisés,
et, L’un des, grands, metteurs en scène _ trans-metteurs,
de notre _ grande _ histoire, en grand, sur nos, grands, écrans, im-mémorisés,

Tavernier … un écran !
Grand écran … un «
Bertrand » !

« L’horloger de Saint-Paul » … À L’horloge Arrêtée,
« La Vie et rien d’Autre » … relais d’ « poste – hérité »,
Francis Blanche, synopsis _ toile – écran _ m’était conté …
Tavernier … « gargoté »,

un requiem _ fin de « semaine _ de Vacances »,
… « Que notre _
Tavernier _ trouble – fête commence ! »,

ombres des cavernes _ Lumière des tavernes _ Le grand Tavernier,
cinéaste enthousiaste, du septième Art, du grand écran, grand timonier …
À La barre _ passe _ La passion – caméra,
La passion – cinéma, Au forum – Agora,
passé, présent, futur, en Lien, humain, social,
et, en partage, Au fil, des pages À – venir,
filage _ cadrage _ sillage, en devenir, résistants, combattants … c’est La Lutte initiale !,

« Laissez passer » … Le Camarade _ frondeur, fonceur !
Adaptateur, « Convertisseur », comme – un ouvreur, d’écran …
de piste – caméra, de piste – cinéma, sa Vie comme – un roman, de père en fille,
Bertrand,
et, on A tous quelque chose de
Tiffany,
sa romancière, en bandoulière, talent … génie …

Bertrand Tavernier, qui en pince _ monseigneur,
pour
Francis Blanche _ notre _ commun _ gouailleur,
« Mieux Vaut penser Le changement
que de changer Le pansement »,
« La pince À Linge », sur La Cinquième, de
Beethoven
Ludvig Van, toujours jeune,

comme L’Appelaient ses, chers, partenaires _ de musique _
de film_
Américains, Les Ludiques, Les mutins, Les taquins … « Lady Bertrand » … musique !,
en Germinal 2021, Gilles Roca

Assistons-nous À La banalisation du mal ? Pascal,

0 comments

Posted on 21st mars 2021 by Gunter in Textes |Uncategorized

* en souffrance, en puissance, et puis – sens … du mal, ____

perversité radicale,
et, de L’être, humain, L’inhumain, paradoxal,
en montée en puissance, une inexorable « banalité du mal »,
depuis
Hannah Arendt, une « banalisation » ?,
telle est La question,

de La déresponsabilisation, de L’homme,
du « pouvoir de penser », de réfléchir, de L’homme,
et, du pouvoir de distinguer Le bien du
mal,
et, sa « médiocrité », et, sa Vulgarité,
et, La petitesse, et, La nullité, du
mâle,
du « pauvre type » _ L’ordinaire, banalité,

banale soumission, La « banalisation »,
de La Violence _ du racisme, du terrorisme, sa médiatisation, mass-médiatisation,
mass-médi
acrisation, mass-médiocrisation, La racialisation, sa pervertisation,
La stigmatisation, sa banalisation …

La « récurrencisation » _ chez L’homme _ du mal, chez L’Autre, étrange – et … différent, tout Le mal, du « musulman errant », comme du « juif errant » … ____

* La misère spirituelle, bioéthique ; écologique, éthique ; une Volonté _ de banaliser ____
_ Le Mal, Applicable À La Loi, « faire son devoir » … ma foi, et, usé, Abusé,
se rendre nuisible _ par Le mal,
faits divers, faits sociaux, Actuels, émergés _
_ d’un mal, profond ; penchant, Au bien, tendance, Au mal ;
usage dévoyé _ de La raison, Le mal, radical, À juger …

une insensibilisation À La Violence, jeune, en quête de puissance _
_ reconnaissance,

Le rôle _ primordial _ de L’image, médiatique, La banalisation,
du Tout – Marché, et, du Tout – Marchandisation,
et, de L’exacerbée individuation _
_ À comme – une négative sublimation,

La machinisation _ numérique _
du mal _ « Orange Mécanique » _ de
Stanley Kubrick,

comme La Vidéo – Animation,
du mal, de La Violence _ La dernière _ réelle _ Aliénation,
___
__/_

opium, du mal ;
____
un travail, sur soi, et, sur Le terrain, du mal,
____

Le territoire, semoir, À faire, et non À taire, comme – un engagement,
du mal Au bien, de La haine À L’Aimant,

de La fabrication, du mal,
qui nous fait tant de mal,
À La transformation, en bien,
À naître, demain, qui Vient …

de François, en irak,
À demain, temps, tic tac …

du mal, certain, et, pour certains, comme – un « recel »,
Au bien, pour tous, propre, intime, et, univers – sel,
de La terre,
planétaire,
« indignons-Nous ! », « Engageons-Nous ! », «
insurgeons-Nous ! »
Des racines Aux’ Ailes, radicales, Donnons-Nous !,
____

* en sous – France … La « totalitairisation », de L’injustice, sociale _ ____
L’injustice humaine, La banalisation … reVive La Sociale !,

du mensonge _ L’imposture _ L’hypocrisie, La banalisation, du « sous – Anesthésie » …
Au « sous – Anastasie »,

Le risque de La banalisation du mal,

de L’intime – propre _ marginalisation, du mal,
À L’universelle _ sociale – humaine,
déconsidération, déshumanisation, de L’homme _ de L’humain,
où La banalisation mène,

La banalisation, du mal, de L’inhumain,

Vivement La femme, Avançant, sur Le chemin,
Aujourd’hui, des deux – mains …
comme – une
féeminisation,
entre nos mains,
une
féeminine ré-humanisation,
du
bien, commun,
du
bien en – fin … humain …
Viv’ment demain !,
Cas-fée _Philo’s, 6 mars 2021, en Ventôse, L’Entrepot’s, Gilles Roca – Laure ose

et horreurs, et Vertus, et manque, et comblement, en ses quatre saisons,
Vie, péniblement ; comédien, tragédien,
Les Autres _ Le partage _ L’échange, et, Le dialogue _ Le Lien,

SoPhiliAgapÉros,
L’Amour, et, L’Amitié, Lien d’Amour d’Amitié, La Vie est rose, est rosse,
de crise en résilience,
joies et peines _ L’Alliance ;

La Vie, une Valeur, quelle Valeur, La Vie ?, en soi, pour moi, en Lien,
Vivre ensemble _ La Vie _ de L’existence … est – sens _ de L’être … co – naît – sens, qui Vient …

* en souffrance, en puissance, et puis – sens … de La Vie,
une Vie, notre Vie, Le souffle d’une Vie,
en équilibre, sur Le fil, tendu, de La Vie,
une quête, Aboutie, Apprivoiser, La Vie,

en équilibre _ Vibre,
En – Vie, sa Libre fibre !,

faire _ de sa Vie _ quelque chose _ de quelqu’un,
un tissu, une empreinte, une trace, un chemin, pour chacune _ chacun,
Vivre _ ce que L’on est,
devenir, ce qu’on naît,
et, de sa finitude À sa finalité,
intime – universelle _ propre Vie, Actée,
de contingence en nécessité, de La Vie,
perspectivité, perfectibilité, irréversibilité, besoin, désir, En – vie …

* C’est qu’il n’y A pas de chemin, de Vie, tracé,
que Le chemin se fait, en marchant, Avançant,
A M, c’est La partie prenante de notre destin,
« présent passé / passé présent »,
E i, À repenser, en Vivant, en passant,
un possible … un certain, parcours de Vie, À découvrir, À inventer,
propre À – venir … À – tester, À créer, Acter …

* « sur un chemin montant, sablonneux, malaisé … »
J d L F, La Vie, but, objectif, moyen, et, fin, finalité, intime – universelle, personnelle Visée … marche, des – marches … montée, Pente – côte, Ascension, de nos chemins, de Vie,
de créativité, création de nos Vies …
__/_

* « effort », « flux », « flot », Bergson, qui « remonte La pente, ____
que La matière descend »,
chemin de L’âme – à – tiers, esprit, incandescent,
« du plus Au mieux », « de L’Avoir À L’Être » _ « La Voie »,
E M _ Vérité, Vie, La Voie,
J C, _ Ascendante _ montante,

* comme – un chemin, À – vide _ plein, commun, humain,

« Chemin de moi À moi, chemin de moi À toi, de toi À moi,
de moi À chaque – une, À chaque – un,
de chaque – une _ chaque – un,
hors de sa « chacunière », À moi », J
ean Cardonnel, J C, ton serviteur, et – moi …

À La peine, À La joie,
de, bien, Vivre _ ma foi,
maintenant, et, ici, c’est, ici,
Le chemin, c’est La philosophie,
de notre, humain, défi,
mais non, mais non … mais si !

Vivre pour une cause, une raison, un sens,
intime – univers – sel, de La terre _ La Vie, Légèreté, grâce _ du sens …

* Vent, Souffle de L’Esprit _
_ sans Laisse _ nous Laisse – pris …
dans La peine, de La Vie,
dans La joie, de La Vie,
Aux Ailes de La Vie,
on naît, on Aime, on Vit …

* « La mort, ça tisse La Vie », dit François Bayrou,
Vie, Amour, et, mort, tourne … tourne, en soi, La roue …
… du sens, qui est une question de renaissance _
_ de reconnaissance,

* 9 _ gestation _ … Élan, EnVol, Essor,
on entre, on Aime, et – sort …
La Vie …
que je respire, Aspire, inspire,
et, qui m’inspire, À La fin de L’envoi, La Vie,
William, J’expire, _____Pascal, en Ligne, 4 mars 2021, en Ventôse

serviteur, Gilles Roca – Laure ose

Que faut-il Savoir, pour en parler ?

0 comments

Posted on 15th février 2021 by Gunter in Uncategorized

* Savoir, Avoir de La Saveur, pour en parler,

Savoir … quelque chose À dire … pour en parler,
d’Abord, penser Son Savoir, pour dire, en parler,

« métaphore de Soi », Le Langage, en parler …

* Parler, Poser des questions,
À – prendre … com – prendre,
Avec, ou, Sans Savoir,
Avec imagination, Avec intuition,
communiquer, en partage, et, en Lien, participer, et, entreprendre,
émetteur – récepteur, donner, et, recevoir …

« il y A des gens qui parlent, qui parlent _ jusqu’À _ ce qu’ils Aient,
en fin, trouvé quelque chose À dire »,
Sacha Guitry,
cherchant, Sachant, qui trie …
pour en parler,

Le Savoir, Le dire _ Le parler, pour dire _ quelque chose _ qui permette de concevoir … connaissance Acquise _ Savoir _ observation, Apprentissage, et, expérience,
empirique, théorique, intuitif, pour grandir, Le Savoir,
pour dire _ de connaissance À Science,

« [ La forme du Savoir, c’est Le fond, du Savoir, qui monte À La Surface ] »,
«  [ La forme du Parler, c’est Le fond _ du Dire _ qui monte À La Surface ] »,
d’ Après Alter Hugo, quand Le Parler Passe _
Le Dire Laisse trace,
Savoir … Parler … existe … il faut Le faire Vivre …
« Car, Le plus Lourd fardeau, c’est d’exister, Sans Vivre »,

Jankélévitch, « Je ne Sais quoi … Le presque rien »,
théoricien, ou, praticien, ressenti Sien,

Savoir, ce qu’on en Sait …
pour en parler, en dire, À – tester … À L’essai …
… À transformer, partager, en Lien, À – tester …
À – traction … À – tension, Vers une Vérité …

Savoir de qui, de quoi _ celui, ce, dont on parle,

« je Sais que je ne Sais rien », Socrate, il en parle, on en parle,

« Savoir quelque chose de tout », Pascal en parle, on en parle, __/_

intime – universel, une part de Savoir, on en parle, ____

« Savoir que L’on Sait ce que L’on Sait, et, Savoir que L’on ne Sait pas
ce que L’on ne Sait pas,
Confucius, Voilà Le Vrai Savoir » … pour en parler, ou pas …

Savoir ce que L’on pense, penser ce que L’on dit, dire ce que L’on pense, penser
ce que L’on fait, faire ce que L’on Sait, Savoir ce que L’on est … pour en parler,
je pense, je dis, je fais, je nais …
… pour en parler … de ce que je connais,
dans un domaine, donné, À – prendre, et, À com – prendre, Au Sens,
où, Co – naît – Sens …

Sensible, intelligible, Avec cible _ Sens – cible, en Lien, et, en partage,
Parole en Acte, passage,

et, d’Abord, Savoir – faire, ensuite _ faire – Savoir,
ou bien, Alors, Se taire, de parole – passoire …
_ « paroles … paroles … paroles … » _ en Parole Oratoire _
La Parole en Acte, en Silence _ Savoir …

« La parole est d’Argent, et, Le Silence est d’or »,
La parole est d’Art … gens !, et, Le Silence dort …

rien Savoir, on en parle, rien À dire, on en parle,
« Si L’Homme fait L’Histoire, il ne Sait pas L’Histoire, qu’il fait » … Allez Savoir !,
pour en parler …

comment Se fait-il qu’on parle tant … Sans Savoir ? !
Qu’est-ce que parler Veut dire … peut-on Savoir ?

« Ce que parler Veut dire », Bourdieu,

« Science Sans conscience n’est que ruine de L’Âme »,

de conscience en confiance _ d’âme !,

« Non Vaincre mais convaincre », Michel Rocard, Bourdieu … d’Bourdieu !

Que sais-je ?, devise de Montaigne _ qui en parle,

on en questionne, on en répond, et, on en parle, pour en parler … Va Savoir ! ____ ____

_L’Entrepot’s, 6 février 2021, en Pluviôse

___Gilles Roca – Laure ose

Le suicide, Acte de courage, ou, Lâcheté ? … _

0 comments

Posted on 1st février 2021 by Gunter in Uncategorized

* « il n’y A qu’un problème philosophique _ Vraiment sérieux _ :

c’est Le Suicide.
Juger que La Vie Vaut, ou ne Vaut pas, d’être Vécue, c’est répondre À La question, fondamentale, de La philosophie »,
Albert Camus, Le Mythe de Sisyphe _ notre propre défi,
en – fin « il faut imaginer Sisyphe heureux »
Suicide philosophique, exit … définitif, Suicide,
ou pas, telle est notre question …

* Suicide existentiel, Suicide philosophique, quel sens donner À sa Vie,
quel est Le Viatique, problème, philosophique,
Le Sens,
de L’existence, À partir de
Sartre, L’existence précède Le Sens, projet de Vie,
conscience de La Liberté, but, objectif, et fin, propre
Finalité, EtSensdu Sens,

* Suicide collectif, Suicide écologique, un choix, éthique, une question, métaphysique,
et, Suicide personnel, dit, individuel, et, de triste mémoire,
Gabrielle Russier,
Suicide provoqué, dont il faut Se Soucier,
Suicide punitif, Suicide dépressif, psycho-physiologique, psycho-pathologique,
Suicide curatif … pour qui faiblit, qui ploie, « Suicide mode d’emploi »,
Georges Perec,
entre Soi-même et Soi, Le Suicide intrinsèque,
Durheim : Le Suicide égoïste, Solitaire Suicide, empathique, Le Suicide Altruiste,
Solidaire Suicide, Apathique, Le Suicide «
Oblomov », Activiste,
Le Suicide «
Stakhanov », et, Le Cioran … errant, Quant’ À L’impératif catégorique, Suicide,
André Gorz, Bernard Stiegler, Acte Lucide,
Le mystère de La Vie,
Le caractère de qui met fin À Sa Vie,

* « ou La fatalité … » du désespoir, suicide,
« [ des Lâches, qui meurent, plusieurs fois, Avant La mort ; ] »
« …
ou L’humanité », du courage Lucide,
« [ du brave qui ne goûte jamais La mort,
qu’une fois ] »,
Shakespeare,
« Elle était comme moi, incapable de se suicider, et, elle goûtait sa mort, de son Vivant »,
Kongoli, Tahar ben Jelloun, et, toujours, bien Vivant,
et – moi … J’expire,

* de Lâcheté, L’Apparence _ Le Paraître _ Le suicide peut Être, un Acte de courage,
bravoure _ détermination, Valeur – Courage, exécution … un Acte de … cœur – rage,
effort, fondamental, Ardeur, force mentale,

SAVOIR/CONNAITRE

0 comments

Posted on 31st janvier 2021 by Gunter in Uncategorized

Au premier abord, savoir et connaissance semblent synonymes. En réalité, ces termes renvoient à deux manières d’apprendre bien différentes, voire opposées.

On peut faire la distinction suivante entre savoir et connaissance :

le savoir, ou science, est une somme d’informations accumulées ; il peut s’acquérir et se transmettre par un enseignement, par des livres et autres moyens de communication.

la connaissance (parfois même avec un C majuscule) est la tentative d’accéder à la vérité ultime. C’est une quête de réponses aux grandes questions existentielles que l’Homme se pose. A partir de là des concepts, des notions, des théories, des idées s’élaborent. Concept et notion aussi ne sont pas des synonymes.

CONCEPT, NOTION, THEORIE, IDEE : DISTINCTION

1.- Concept, théorie, idée, notion: quelles définitions et quelles différences ? Quels sont les différents types de représentations mentales ? Quel rapport avec la réalité et la vérité ?

Le langage commun confond souvent les mots de concept, théorie, idée, notion, ou encore principe. Pourtant, ils recèlent des nuances qui nous éclairent sur le fonctionnement de notre esprit, sur notre rapport au réel, et sur notre capacité à approcher la vérité.

Voyons la définition et la différence qu’il y a entre un concept, une théorie, une idée, une notion ou encore un principe.

2.-Concept, théorie, idée, notion, principe : définitions et différences.

Définitions :

  • Un concept (du latin cum capio : “saisir ensemble”) est une construction mentale, une représentation abstraite appliquée à un objet dont on peut ainsi résumer et généraliser les caractéristiques. A noter que tout concept est associé à un mot porteur de sens : c’est un outil pour penser. Exemple : une table, une pomme, la liberté, l’unité, la dualité.

  • Une théorie est un raisonnement stable s’appuyant sur un ensemble de concepts appliqués à un domaine particulier.

  • Une idée est aussi une représentation mentale. L’idée est basée sur une perception, une pensée imaginaire ou abstraite. Mais l’idée est souvent éphémère et changeante, elle est beaucoup moins stable que le concept.

  • Une notion est un concept, mais qui a un sens moins précis et plus empirique. Exemple : la notion de temps qui passe.

  • Un principe est une cause première et absolue. Ce peut être une proposition ou un postulat de départ nécessaire pour construire une théorie.

Différences de nature :

  • Le concept est issu de la pensée raisonnable, consécutivement à un travail d’analyse et de clarification. Les concepts sont des éléments stables, les plus objectifs possibles.

  • La théorie est une pensée conceptuelle d’ensemble, raisonnable et construite à partir de concepts.

  • A l’inverse, l’idée est issue de la pensée spontanée pas toujours maîtrisée, parfois appelée mental”.

  • La notion, quant à elle, est principalement issue de l’intuition.

Concept,, théorie, idée, notion et principe sont tous issus du phénomène de la pensée et de la conscience. En philosophie, la phénoménologie est l’étude des phénomènes de la conscience et de l’expérience vécue. Le but est de faire la distinction entre la “chose en soi” et le phénomène qui se montre au sujet, et d’étudier la manière dont ce dernier se forme.

Par conséquent, la différence entre savoir et connaissance peut s’exprimer ainsi :

  • Le savoir est un acquis tandis que la connaissance est un chemin,

  • Le savoir est récitation, la connaissance est compréhension et appropriation,

  • Le savoir est affirmation alors que la connaissance est questionnement,

  • Le savoir est certitude, la connaissance est doute positif,

  • Le savoir est accumulation, la connaissance est dépouillement : Il faut apprendre à désapprendre pour reconstruire.

Il y a dans cette reconstruction, un mouvement circulaire, puisqu’il y aurait un retour sur soi, un réexamen, une réflexion avant d’agir.

3.-Les “concepts” nous rapprochent-ils ou nous éloignent-ils de la réalité et de la vérité ?

Les concepts transforment la réalité, car ce sont des procédés analytiques qui consistent en des assemblages, des associations mentales abstraites. Ainsi, le concept de “lumière” associera la lumière du soleil, la lumière d’un feu de cheminée et la lumière d’une lampe électrique, qui sont pourtant très différentes.

Les concepts sont donc une forme de simplification (les particularités sont oubliées) qui exprime une réalité différente.

Pourtant, les concepts nous aident aussi à faire le tri, à mieux comprendre le réel, à mieux accéder aux objets. Par exemple, le concept de lumière relie ce qu’il y a de plus universel dans toutes les formes de lumière. De même, le concept d’arbre définit notre rapport à l’arbre, et notre compréhension de ce qu’est ce type d’être vivant. Un animal n’a pas de rapport à l’arbre : il ne conceptualise pas « l’arbre »

Les concepts forment un réseau de relations stables avec d’autres concepts, créant un monde subtil de formes-pensées, mais pas forcément éloigné de la réalité. Par ailleurs, les concepts forment des objets de connaissance susceptibles d’évoluer : ce ne sont pas des dogmes.

A l’inverse, les idées issues du mental non maîtrisé peuvent nous plonger dans l’illusion.

QU’EST-CE QUE LA REALITE ?

Qu’est-ce que la réalité ? Définition. Quelle différence réalité/réel ? Comment sortir de l’illusion et accéder à la réalité et à la vérité ?

Celui qui cherche à savoir ce qu’est réellement le monde, cherche aussi à savoir qui il est. La question du réel ou de la réalité est donc une question ontologique, c’est-à-dire qui se rapporte à l’étude de l’être.

Par conséquent, la question de la réalité interroge notre rapport au monde : puis-je accéder au réel ou à la réalité, et si oui comment, par quels outils ? Comment contourner ce qui fait obstacle ?

On parle donc d’un rapport sujet / objet : le sujet est le moi pensant, l’objet est ce que je cherche à appréhender.

Le but est l’objectivité, c’est-à-dire saisir les choses telles qu’elles sont réellement. Cependant, il semble difficile d’appréhender le monde tel qu’il est.

Réalité : définition et différence avec le “réel.

Définition du réel : Le réel est ce qui existe en soi, indépendamment du sujet, c’est-à-dire indépendamment de sa perception ou de ses pensées. Le réel n’est pas forcément la réalité.

Définition de la réalité : La réalité est ce qu’un individu perçoit et comprend du réel. On peut distinguer :

  • La réalité empirique : ce qui existe pour nous grâce à nos sens et notre expérience. C’est la réalité matérielle.
  • La réalité intelligible : ce que nous comprenons du monde par notre pensée, notre raisonnement, nos concepts abstraits, notre réflexion (notre âme pour Platon).

Pour Platon, il convient de préférer le monde des idées au monde des perceptions, c’est-à-dire la raison à l’expérience. Cependant, Platon, dans une vision à la fois réaliste et idéaliste, ne nie pas l’existence du réel, contrairement par exemple aux philosophes du courant immatérialiste.

Du fait que nous ne pouvons pas réfléchir en dehors de nous-mêmes, la réalité est forcément un phénomène subjectif : chacun a “sa” réalité. Mais, la rencontre de la réalité et du réel permettrait-elle d’accéder à une vérité universelle, réponse à toutes les questions au sujet de Dieu, de la matière et du sens de la vie ?

Le traitement que notre cerveau réserve aux informations qu’il reçoit est lui-aussi biaisé, car soumis à une foule de limitations et de déterminismes, dont la plupart sont inconscients ; citons par exemple :

  • la génétique,
  • l’éducation reçue,
  • la culture d’origine,
  • le vécu,
  • la psychologie,
  • les conditions de vie,
  • les circonstances,
  • etc.

Notre capacité d’ouverture est limitée par notre ego, notre mental, et notre niveau de conscience.

Nous ne voyons en effet le monde que par notre propre point de vue : nos sens sont partiels, restreints, et notre capacité à percevoir est extrêmement limitée. Le principal obstacle à la réalité ou au réel est nous-mêmes.

La raison. La raison nous éloigne de l’illusion de nos perceptions. Mais elle a pour seul but la recherche de la vérité : elle réduit le réel à la vérité. Autrement dit, la raison crée un monde abstrait régi par des lois scientifiques et logiques, c’est-à-dire un univers “construit” qui ne correspond qu’à un certain niveau du réel.

La raison ne suffit pas à elle seule, la connaissance de soi pouvant être un obstacle à la réalité, il est essentiel de nous connaître pour lever les voiles.

La tolérance. Pratiquer la tolérance, c’est reconnaître qu’une part de la vérité nous échappe. C’est écouter, s’ouvrir à d’autres points de vue et expérimenter sans préjugé. C’est comprendre, apprendre et libérer le potentiel de son intelligence et de son intuition.

Ainsi se développent les illusions, les croyances et les superstitions, qui ne sont qu’obscurcissement et aveuglement, et qui aboutissent à entrer en conflit avec ceux qui ont des croyances différentes.

DIFFERENCE ENTRE VERITE ET REALITE

Quelle est la différence entre vérité et réalité ? Définitions philosophiques. Pourquoi la vérité n’est-elle pas forcément la réalité ?

La connaissance de la vérité et de la réalité sont des problématiques centrales en philosophie. Or, vérité et réalité sont des notions qui se recoupent mais ne se confondent pas :

  • la vérité touche à la logique et à la raison,

  • la réalité touche aux choses, c’est-à-dire à la matiè

Différence entre vérité et réalité : définitions philosophiques.

La vérité désigne un discours valide, juste, conforme. Mais conforme à quoi ?

La vérité peut être définie comme ce qui est conforme à la réalité, perçue ou objective. Mais elle peut aussi désigner ce qui est conforme à la logique, à l’intuition, à la conscience, à la morale, à l’opinion commune, à des croyances ou des convictions propres (dans une vision relativiste, la vérité peut en effet être personnelle),ou à plusieurs de ces éléments à la fois.

Existe-t-il une « vérité ultime » à atteindre ?

Bien que la vérité ultime soit difficile à définir et à atteindre, on distinguera plusieurs types de vérités :

  • la vérité logique : construite sur un raisonnement abstrait, irréfutable mais risquant d’être “hors-sol”,
  • la vérité scientifique : elle s’appuie sur des preuves expérimentales ; mais l’histoire a montré qu’il n’y avait pas de vérité scientifique définitive,
  • la vérité révélée : c’est le dogme religieux, la foi, ou encore la révélation intérieure intuitive.

L’homme-sujet étant dans l’incapacité de saisir la réalité telle qu’elle est, la vérité se cantonne souvent à la logique. On en arrive à une distinction de plus en plus marquée entre vérité et réalité :

  • la vérité concerne le rapport à la logique : un discours est jugé vrai ou faux,
  • la réalité concerne le rapport aux choses : les choses sont réelles ou non, existent ou n’existent pas.

Le risque est qu’un fossé de plus en plus grand se creuse entre vérité et réalité : par exemple, un discours peut être vrai sur le plan logique, tout en étant totalement déconnecté de la réalité. Le raisonnement peut donc se perdre et s’éloigner du terrain.

Qu’est-ce que la réalité ?

Distinguons la réalité du réel :

  • le réel est ce qui existe en soi, indépendamment du sujet, c’est-à-dire indépendamment de ses perceptions et de ses pensées,
  • la réalité est ce qu’un individu perçoit et comprend du réel. On distingue :
  1. la réalité empirique : c’est ce qui existe pour nous à travers nos sens, notre expérience, bref nos rapports avec la matière,

  2. la réalité intelligible : c’est ce que nous comprenons du monde par notre pensée, notre raisonnement, nos concepts abstraits.

Peut-on réconcilier vérité et réalité ?

Possible en évitant :

a) le relativisme, qui consiste à dire que chacun perçoit sa réalité et peut créer sa propre vérité,

b) le dualisme, qui consiste à séparer vérité et réalité.

Le philosophe devrait adopter une définition équilibrée de la vérité, selon laquelle le discours vrai doit être probant à la fois sur le plan rationnel et sur le plan empirique.

La voie de la sagesse.

Pour conclure, arrêtons les définitions suivantes :

  • le réel est le monde tel qu’il est, indépendamment de l’observateur,
  • la réalité est le monde tel qu’il apparaît aux yeux de l’observateur,
  • le vrai est l’ordre du cosmos, indépendamment de l’observateur,
  • la vérité est ce que l’observateur saisit de l’ordre du cosmos.

Le sage comprendra qu’il ne peut y avoir d’écart entre le réel et le vrai : l’ordre du cosmos exprime une perfection à la fois spirituelle et matérielle, les deux aspects étant indissociables.

A l’inverse, sur le plan individuel, il peut y avoir un écart entre réel, réalité, vrai et vérité.

Pour limiter ces écarts, le sage devra plonger en lui-même afin d’identifier les causes de ses illusions. L’introspection l’amènera à visiter son psychisme pour extraire ce qui fait obstacle à l’expression de la part de son être profond censé atteindre l’universel.

Dépouillé de ses préjugés, de son ego et de ses conditionnements, le sage se réconciliera avec toute chose. Il découvrira le réel en lui comme une évidence : il fait partie d’un Tout qui le dépasse.

Marie-Noëlle Douin, janvier 2021

Gisèle Halimi,

0 comments

Posted on 7th octobre 2020 by Gunter in Uncategorized

* une « femme – silex »,
de La Lutte des sexes,
féeministe silex,
de nos
féeminins sexes,

* Luttez’ À jamais ! ____
« Ne Vous résignez jamais ! »,
____

* battante – militante,
résistante’- combattante,
« fidèle’- rebelle »,
« belle’ et rebelle »,
J
ean Cardonnel,
J C, Aux radicales’ Ailes,
indignée – engagée,
insoumise’- insurgée,
contre Les’ injustices,
« pour La cause des femmes »,
« une’ ferrailleuse’, infatigable »,
« Non À L’intolérable ! »,

* J C, une Voie de Passion, d’écrire’, Autre passion,
La Voie de La justice _
_ de La dignité,
La Liberté des femmes,
La Voie de La révolte’,
une
rêvolution, Aspiration, inspiration, expiration,

* « Je porte, toujours, en moi, intacte’ et pure, comme’ Le diamant,
La flamme’ de La révolte »,
Claude Cabannes, L’Humanité, La révolte’ initiale,
c’est La Lutte cruciale, c’est La Lutte’ initiale !,
partage’, en Lien, Aimant,
en toute sororité _ solidarité,
pas de fatalité, humaine, humanité,

* La Vie, Les’ yeux’ ouverts _
_ La mort, « Les’ yeux’ ouverts »,
de robe’, irrévérencieuse’,
« irrespectueuse » _
____ __/_
_
Gisèle Halimi, ____
Aux radicales’ Ailes’ _ en Vol, notre’ Amie,
____

* « C’est pas juste », c’est son mot, d’enfance _ de toujours,
« entre tendresse’ et coups de griffes » _ mot d’Amour,

* où, « Ce qui Vient’ Au monde pour ne rien troubler
ne mérite’ ni égards, ni patience »,
René Char, c’est pas juste _ dit’- elle’, Amie, troublée,
et, de fondamentale’ intuition, en’ herbe _ blé,
en’ Acte’, Action, elle Vient nous troubler,

* « Combat, de Franc-tireure _ de La Résistance’ À La Libération »,
Gisèle Halimi, pionnière _ de notre propre Libération,
Gisèle’, « L’inessentielle » _
devient L’essentielle,
de La philosophie, du droit,
Au droit de La philosophie, un
féeminin défi, L’éclaireure foudroie !

* « La plus grande soprano du barreau »,
Simon Blin, « Entre Le faible’ et Le fort,
c’est La Liberté qui opprime’, et, Le droit qui Affranchit »,
Lacordaire,
tel est Le mot qui sort
de La bouche de notre sorore _ solidaire’,
« Une pionnière’, une’ étoile du
féeminisme », Michelle’ Perrot,

* 1956’, en’ Algérie, Le gouvernement Guy Mollet,
tout pouvoir À L’Armée,
et, La torture militaire’ est’ À L’Action,
et si
Pierre Mendès’ France s’en’ est’ Allé,
démissionnant de ses fonctions,
François Mitterrand, Lui, de son côté, est bien resté, Lui, s’Accrochant’ À sa fonction,
Gisèle Halimi défend Djamila Boupacha, torturée, et, Violée, par L’Armée,
« Le tournant d’une Vie »,
telle’ est La Vie,
sous
Guy Mollet,

* « Ne Vous résignez jamais ! » ____
N’Ayez de cesse que d’Aimer’, À jamais !,
____en Thermidor,
Gilles’ Roca – Laure,
Sources’ _ écrites Voix, ____
Josyane Savigneau, Annick Cojean, Le Monde _ ce 30 juillet 2020,
Alexandra Schwartzbrod’, Laure Bretton, Sabrina Champenois,
et, Catherine Mallaval, Arnaud Vaulerin, Libération, 29’ juillet 2020 ____

Confinement _ ____ déConfinement,

0 comments

Posted on 7th octobre 2020 by Gunter in Uncategorized

« Cette’ espèce de retraite forcée,
où des circonstances passagères
me Confinent » _
Sainte – Beuve,

nous’ en sommes’ passagers, passagères,

une drôle d’histoire corsée,
une drôle’ de partie Confine _ déConfine’,
où, c’est dans L’épreuve _ que L’on fait ses preuves _

Confinés de Canards,

et, de Confinement
en déConfinement,

déConfinés Canards
étaient toujours Vivants,
des Confits nés, des rescapés, des surVivants,

ils’ Avaient’ une’ gueule’ d’Atmosphère _ Confinée,
déConfinée,

où, depuis La Chine’, on pleure’, on rit, Cantonnés,

et où, Aux Confins de L’intime’- univers – sel
_ de La terre _ du Confinement _ L’heureux – sel _
on Confine’ À La planète sans frontières’_
où, désormais, L’on pleure _ L’on rit, Cantonnés,

L’âme’- agit, noire’ et blanche, L’âme’- à – tiers, esprit, sans frontières,

de Confinés’ en déConfinement des sens’,
en pleine Conscience _ déConfinés _ Pleins Sens’,

À La Ruche désarçonnée,
Confinée, et, déConfinée,

Fructidor 2020’, ____

Gilles’ Roca – Laure, dit – vain, ____
maintenant’ et ici,
mais non, mais non … mais si !
____

et si L’ Essentiel nous’ échappait … ____

0 comments

Posted on 7th octobre 2020 by Gunter in Uncategorized

* « L’ Essentiel est’ invisible pour Les’ yeux …
on ne Voit bien qu’Avec’ Le cœur »,
Saint’- Ex, Le Petit Prince,
si
La réalité … nous L’Avons sous Les’ yeux … perplexes sont nos princes,
Le réel … échappe’ À nos détecteurs …

* si nous Voyons L’existentiel, nous’ échappe … L’ Essentiel,
de notre condition, humaine’, évolution, du sens’, de La Vie, de L’Histoire _ du monde _
de notre’ humanité, en devenir, humaine,
« L’homme’ est’ un projet »,
Sartre’, en devenir, humain, Le réel …
nous – mène … nous’ Autres _ phénomènes, L’humain … entre nos mains,
comme’- un … chemin, pour soi, L’Autre _ Le monde, qui nous fonde _ qu’on fonde,

* « L’existence’ précède’ L’essence », Sartre ; L’existentiel, L’ Essentiel,
_ sujet / objet _ Adéquation, et, À cause’/ effet _ rétribution,
projet, trajet … Le plus’ important, donc’, L’ Essentiel …
échappe’ À L’entendement, c’est dire’, À La com – préhension … À – préhension, du sens’,
sensible sentiment, sens’- sensibilité, sensibilisation, sens’- direction, et – sens’…
orientation, sens’… détermination, et – sens’… signification, nôtre, justification,

* Origine _ Commencement, « Au commencement’ était Le Verbe’… »
et … Fin _ Finalité … du blé en’ herbe …
que nous sommes, en somme’, et, que nous devenons, de L’homme’ À L’humain, qui Vient,
demain … on ne naît pas humain, on Le devient …

* éducation – pédagogie, témoignage’- transmission, trans’- mission …
de L’homme _ Vocation … un processus’… de création … de L’humanisation …

* demain, L’échappée belle … de L’humanité, À – traction … « [ À - tension, Vers La Vérité,
de toute son’ Âme ] » _ dit
Platon, et L’ Essentiel … quelle(s) priorité(s) ?
« Justi
ce’- et – Vérité, quoi qu’il doive’ en coûter », Autorité, simplicité, sobriété,
de L’être, humain, La dignité, Au-delà de … « Liberté _ Égalité _ Fraternité » …
Laïcité _ Solidaire _ Sororité, humaine _
féeminité, de L’humanité, notre finalité …
Fille de L’Homme’, Au
féeminin, Humanité …

* … que je respire’, inspire’,
À Laquelle j’Aspire,
humaine _ qui m’inspire’,
À La fin de L’envoi …
William’… J’expire, ____ __dit – vain … Gilles’ Roca – Laure,

Cas-fée _ Philo, Aux’ Associés,
et, L’ Essentiel, y Associé,
____19’ septembre 2020, _______en Fructidor,

Eloge des cafés-philo et de l’éducation populaire.

1 comment

Posted on 30th septembre 2020 by Gunter in Uncategorized

Éloge des cafés philos et de l’éducation populaire

Après plus de 23 années, juillet 1997, d’animation de séances de cafés philosophiques, plus toutes les séances auxquelles j’ai participé sans en être l’animateur, je m’interroge sur leur faible fréquentation.

Pourquoi faible ? Sur quels critères puis-je établir un tel jugement ?

J’ai en souvenir un documentaire sur une réunion, dans une grande hutte, qui rassemblait une dizaine de personnes, tous assis en cercle. Une société première. Pas de femmes, mais cette absence est contredite par l’ouvrage Les sociétés matriarcales. Voir cette vidéo de 8’30. La qualité d’expression et d’écoute y étaient fascinantes.

Et je fais un lien, des liens avec les soirées au coin du feu, les soirées chantées de nos anciens. Avec cet adage d’Antoine Bevort dans son ouvrage Pour une démocratie participative, paru en 2002, dont j’ai retenu une idée, une seule, mais tellement fondamentale : « La liberté des modernes est l’individualisme. La liberté des anciens était la concertation. »

Nous devrions nous ruer sur ces occasions de nous concerter, de réfléchir, d’apprendre ou de ré-apprendre à nous écouter, nous exprimer, nous comprendre. Car « avant », ces pratiques étaient la règle commune.

Mais aujourd’hui ? La radio, la télévision nous donnent en boucle une image de débats où seuls quelques « sachants » se parlent entre eux, avec leurs niveaux de connaissance, leurs codes, leurs pratiques proprement machiavéliques pour se couper la parole. Car ces joutes verbales se caractérisent avant tout par le manque de temps. Et dans un temps compté, si je ne m’impose pas, si je ne coupe pas la parole à mon adversaire, si je ne l’écrase pas, ce sera lui qui m’écrasera et je ne pourrai pas parler.

Dans les cafés philosophiques, très différents d’ailleurs d’un endroit à un autre, tout le monde peut s’y rendre. Il n’y a pas de sélection à l’entrée.

Et là, d’emblée, nous touchons à l’éducation populaire, qui s’adresse à tous.

On ne s’imagine tellement pas la distance qu’il existe entre un débat à la télévision et un débat dans un café philosophique de province ou même à la capitale que, lorsque nous y mettons les pieds, nous sommes facilement déconcertés. Les points de repères médiatiques ne sont pas au rendez-vous. Pire : les souvenirs, les plus mauvais souvenirs des bancs de l’école nous sautent au visage. Tel participant est hors sujet, l’animateur se comporte comme un mauvais prof, ou au mieux comme un bon prof mais il faut, tout de même, se coltiner le cancre de service, à moins qu’il ne se fasse virer, mais au bout de combien de séances ? Après quelle concertation ? Au nom de quels arguments ?

Et puis c’est tellement facile de se dire : « allez je rentre chez moi, je vais retrouver ma téloche, mon petit confort ». Je les observe, ces participants aux café philos qui viennent pour la première fois et qui ne tiennent pas en place, ils ne rêvent que du moment où, enfin, ils vont pouvoir partir et ne jamais y remettre les pieds. Ne pas se faire reprendre à une telle expérience insupportable. Les pires souvenirs scolaires les rattrappent, pas de place pour une distanciation, pour une analyse de ce qui leur arrive : fuir, tout de suite, vite !

Car ça prend du temps un café philo. On y revient. Deux heures c’est long, il s’en exprime des idées, il s’en passe des choses ! Mais c’est court aussi, on est pressé de prendre la parole, ça ne peut pas attendre. Nous savons tous que nous vivons dans une société de l’immédiateté, que nous avons perdu la notion du temps long.

Et puis, aussi, il y a cette épineuse question, centrale, de savoir pourquoi nous parlons. Evidemment pour ne rien dire, c’est inévitable. Mais aussi pour agir, c’est plus concret. Or, agir, qu’est-ce ça signifie aujourd’hui ?! Nous avons totalement été dépossédés de notre pouvoir d’agir : « vote et rentre chez toi ! »

Quoi ? Sauver le monde ?! Donner l’exemple d’un territoire qui reprend ses responsabilités ? Qui réinvente la concertation jusque dans ce qu’il produit et comment il le produit ? Hou là ! Tu vas où ?! D’accord pour un café philo, mais à condition que ça ne serve à rien.

Et puis, encore, il y a tous ceux qui se réclament de la démocratie participative. S’en réclamer, c’est bien. La pratiquer c’est plus délicat, il faut se mouiller. Or les cafés philos sont bien l’une des rares occasions de se frotter à quelque chose qui ressemble à un début de démocratie participative, non ? Mais non, on ne les y voit pas, ces innombrables militants de gôche qui mettent en avant la démocratie partipative dans leur programme. Gâchis ! Lassitude ! C’est plus efficace de lire Le Prince de Machiavel, n’est-ce pas ?

Bon, c’est quand la prochaine séance ? Que va-t-il s’y passer d’imprévu ? Quel sujet sortira du chapeau ? Qui sera présent ? Ha non ! Pas lui !! Ben si. Faut faire avec. Sans se presser, mais en étant exigeants, rigoureux, lucides de ce qu’il se passe entre nous.

Gorgerouge – 30 septembre 2020

Le café des Phares ne pourra rouvrir que lorsque les règles de distanciation auront été considérablement allégées ! Seul le Cofid pourait nous le dire…

1 comment

Posted on 5th juillet 2020 by Gunter in Uncategorized

Corona 6

0 comments

Posted on 29th avril 2020 by Gunter in Uncategorized

Aux « Confinés de Canard », L’Amicale’, Locale’, Aux’ Ailes radicales, ____
À L’Entrepot’s’- escale, Comment tirer Les
Leçons d’une Crise ?, Pascal, ____
__________________________________ _____* Corona 6’,
____un cas d’école’, épreuve de plein’ exercice,

* « La Leçon », ionesco,
Les
Leçons’, en’ écho,

« Masques’
et bergamasques »,
« Verlai
ne » _
de « Verslaine »,

hollandais … Casqué, Janus’ est démasqué,
de Januarius’, masqué, CoronaVirus’, Côté
Rome, démasqué …

« tout ce qui naît mérite de périr », dit Goethe _
tout ce qui, Vers Le bas, nous tire, La meu
te _

« Là où Croît Le péril, Croît’, Aussi, Ce qui sauve »,
Hölderlin’,
« La tâ
che du poète », La tâche du profête, déroulée, La pelote, déroulée La bobine’,
Au Labyrin
the _ Le péril, Le fil d’Ariane _ qui nous tire, Vers Le haut, qui nous sauve,

« Les C H U sont’ un chef-d’œuvre’ en péril », Professeur Steg’,
un praticien …
des _ legs,

Le temps des Crises, « Le temps des C’rises »,
de La
re – prise _ Le retemps, L’heureux temps, des Cerises,

« [ Le « rêve’ étrange’, et pénétrant … » d’une société qui, demain, ne soit
« … ni tout’ À fait La même, ni tout’ À fait’ une’ Autre »,
Verlaine pénétrant Ce temps de Crise’, en soi,
tirant Les
Leçons mêmes, de Cette Crise nôtre’,
en - quête’… d’Aimée Sagesse’ ] », Dominique Nora, L’Obs, du jeudi,
u
ne’- aura … de tendresse, c’est dit,

* Leçon … de L’expérience _ Leçons de L’Histoire _
Les’ idées d’
hier’, et, du plus’ Au meilleur, Les Leçons’ À tirer’…
À – prendre … de La Crise, bilan, et, Changement, La Crise’- observatoire,
de nature’ en culture’, enseignement d’Ailleurs, un monde’ Autre’, À Créer,
Temps Nouveau, des Cerises _ de « L’humain d’Abord »,
sans re-faire’ table rase,
« belle’ et rebelle », distanciation, fondement, base,
« fidèle’ rebelle », humain d’Abord,
À transformer, Crisis’… « Mal – a – dit … Le docteur »,
Vincent Roca, À soigner’,
À p
anser’, À penser’, À – guérir … Aguerris, La bataille’ À gagner … __/ 1

Crise’ inédite _ dite, « de Civilisation », intime’- universelle, ____
de L’humanisation, sens’- signification, de L’étape nouvelle,
sociale _ politique, nouvelle passerelle’, écologique, humaine _ Vers L’humanité,
éthique’, À re-penser, morale de La Crise’, et, Leçons’ À tirer, quelle moralité ?
Apprise _ comprise _ quelle prise _ re-prise ?, « Mourir … pour des’ idées,
d’Accord, mais de mort Lente » _
Georges, idées’…
innovatrices _
rêvolutionnaires,
que L’on découvre’, invente’, et, un changement d’ère,
La Crise’- stallisation …
C’est La
rêvolution,

* Edgar Morin _ notre si bien Vivant’ Aîné _
dit : « Cette Crise devrait’ ouvrir nos’ esprits »,
critiques, «
depuis Longtemps Confinés
_ sur L’immédiat », « Le
secondaire’, et, Le frivole’ »,
en
tretenu par Les médias, frivoles, d’esprit,
critique, _ « sur L’essentiel », existentiel, et, mutuel,
« L’Amour et L’Amitié, pour notre’ épanoui
ssement’ individuel »,
en réciprocité, responsabilité, inventivité, Créativité, de Confi
nement’- empêchement’,
en « dé
veloppement’ », « enveloppement »,
_ du Je … Au Nous, Articulé
Je _ Nous, « déConfinement, des’ esprits »,
en Laisse, qui nous
Laissepris,
_ de
Français, Comme’… des - veaux, de bêtes’ et de biens’,
en’ humains, des êtres et des Liens,
bien
Venue Conversion, partage, humain, C’est ici Le Chemin, « La Voie »,
La Vraie, du sens’, Le Vrai, Livré, et, déLivré, ma foi,
foi de L’incertitude, « joie de L’incertitude’ », Ainsi Chantait Zarathoustra,
Gilles Roca,

* du Platon, de Socrate, Au Platon de Badiou,
qui déran
ge _ qui gratte’, Au Virus’, Au mildiou …
et … Au mon
de d’Après,
Le mon
de de demain, Le monde’ AutreSiprès, L’Arbre’- À – L’Être _ humain,
« du fils du Vrai »,
Alain Badiou, et, de son père, L’Humain,
du « Vrai – en – soi », ma foi, L’inVisible’, À ren
dre Visible’,
La Lumière, Le soleil, de L’éveil, de La Caverne, nos tavernes, de L’om
bre de L’obscurité, des ténèbres de La nuit, Au jour, d’ huis, qui, porte’, Aveuglante Lumière, La solaire clarté, Lumière, « tous Les matins du monde’ », Alain Corneau, « Le matin des Lumières »,
Alain Badiou, L’inintelligible’, À rendre’ intelligible, L’imprévisible’, À rendre prévisible,
L’imperceptible’, À rendre perceptible, _ de La réalité, ombre’, Au réel, Lumière _,
L’impensable’, À rendre pensable,
L’
inConcevable, À rendre Concevable, Alain Badiou, La Bible !, « En Vérité, je Vous Le dis » … monsieur L’ A B … C’est La Vraie Vie,
de La Caver
ne _ nos Chaumières, À La Vraie Vie, finalité _ Cible, Crise _ re-conversion,
humaine Conversion …
__/ 2

* de, Vraie, Construction, en « Conseil national de La reConstruction », ____
«
Grenelle’- écologique’ », « Commune’- humanité », en Création,
Vers L’humanisation, Voie de La Conversion,
écologique, Vaccination,
en Lien, partage, répartition, ensei
gnement’, innovation, de L’intuition, La perception _
À
repenser, La réflexion, et, du peuple _
par Le peu
ple _ pour Le peuple _
« L’ère du peuple » _
J-L M, Consultation, Constituante, rêvolution,
et, de
Construction, en La reConstruction, notre reCréation,
humaine, radicalisation,
re – prise _ du Chemin de La Passion,
de L’être, humain, L’humanité, en Création,

Silence’, on tourne, moteur … Action !
Avis’, À La population !

La Courbe de La Voie _ Le Cours du Long fleuve’ intranquille _ de nos Vies’,
À
inVerser’, À retourner’, À renVerser’, impératif Avis,
de La Vie, de L’inné, À La Vie, de L’Acquis’,
À Acquérir …
À qui ?
À nous, Là, Au tournant …

* … « [ La bifurcation de La Civilisation ] » _ Bernard Stiegler’_ tournant _
pro
pre rêvolution,
stieglernicienne,
rêvolution …

_ re – prise de Conscience,
re – prise de Confiance,
_ Citoyennisation, La participation,
_ du peuple _ La présence – proximisation,
_ de représentation, de L’interprétation, À La transformation,

écologique – sociale _ rêvolution, « suscitée, et, res’- suscitée, de L’insurrection
À La résurrection »,
sous L’ Ai
Le _ LeVent … de Jean CardonneL _
J C, Aux radica
les’ Ailes,

_ du Souffle de L’Esprit, et, _ de génération.s
en
génération,
_ régionalisation, européennisation,
_ Humanisation,

et, du Vieux « Changement, dans La Continuité », V G E, À La transformation,
rupture’-
rêvolution,

de notre’ humanité, Cordiale _ Conviviale,
C’est La Lutte’ initiale’ !,
_À L’ Entrepot’s _ Philo’s _ 25’/ 4’/ 2020,
_____Floréal,
Gilles Roca s’en Vint … 3 /

Covid’- 19’ Advint____ Coronavirus’ s’Abattit sur 2020’,

0 comments

Posted on 11th avril 2020 by Gunter in Uncategorized

ici L’ombre, Les distanciés
parlent’ Aux distanciés,

Chers connectés,
déconnectés’, émus’, et, chavirés, chers CoronaVirés, mes chers contaminés,
minés, chers confinés,

de canards, qu’on fit tels,

que Le confit ne ment, dit La Vérité telle,

du Virus’, transhumant,

« il n’est pas nécessaire que tu sortes, de ta maison .

Reste’ À ta table’, et, écoute », Kafka est de saison,

Allons’ enfants, de La fratrie, Les jours de guerre’ sont’ Arrivés,

contre nous, de La Loterie, Le Virus’, rampant, s’est Lové,

Guerre’_ Épée, Damoclès’,

sur nos têtes, fait florès’,

Corona – Virales _

Covid’- 19’ _ Municipales,

Sans frontières _ barrières,

de L’ombre’ À La Lumière,

jusqu’Aux confinements, du monde’, en quarantaine,

Le monde se démène’,

un masque sur Le nez,

on rit, jaune’, Au Virus’,

qui sourit, cantonné,

Vade Retro Virus’ !

À La guerre’ comme’ À La guerre, Le confinement,

de cette pandémie, c’est Le couronnement,

montagne’- Virus’,

planétaire _ poupée – Virus’,

Alentour, fanfaronne, Le CoronaVirus’,

il court, il court, couronne, Le CoronaVirus’…

germe _ ferment _ Levain,

Germinal 2020,

serviteur, Avocat,

Le Virus’ Gilles’ Roca, __/ 1

CoronaVirus’, Acrostiche _

fétiche,

Confiné, de Canard, en Couronne, Cauchemar, ____
Original, Olibrius’, Oh … L’ Ostrogoth _ Virus’!,
Rayon R _ Radiations’, ire’- Radiations _ Virus’,
Oh … rayon O _ Longues’ Oreilles _ d’ Oreillard ! (1),
Nostradamus Nous prédit Notre New Virus’,
Anciennement, L’ Autre’ Astrologue, Malachie, L’ Annonçait,
Venu nous Visiter, Vint’, Advint, Le Virus’,
icelui, irradiant’, infestantinsensé !
Rayon R _ Radiations’, ire’- Radiations _ Virus’,
Un’, Univers - sel, rayon U _ Unique, Virus’,
Sautant frontières, Sautant barrières, Sel, qui nous Sale, ____
__Viral, final, Astral,

(1) petite chauve’- souris’,
et, Autres _ civette’ et pangolin _ jaunes’- sourient,
__/ 2

Covid’- 19’, ____

Coquin de sortilège’, où, Coquine’, âme’- agit, ___
Obscure’, âme’- agit noire’, Occultante Vigie,
Vigilance _ Virus’, Ambiant, sous surveillance’,
immuno – surveillance’, Anti - irradiations,
Distanciation est de rigueur … saine Distance’!,

-
1, temps, universel, 1, de préservation,
9
, en’ œuf, confiné, 9, en neuf, re – naît – sens’…

c’est Le sens’,

Changement d’ère,

G R ___3