Débat du 8 mars 2020 : « Sommes-nous tous des virus ? », animé par Gunter Gorhan.

1 comment

Posted on 11th mars 2020 by Carlos in Uncategorized

Le jour se présentait assez ‘tristounet’, et pour cause… Au bout d’une semaine, allant du 2 au 8 mars 2020, le monde se trouva devant une épidémie cocassement nommée ‘Coronavirus’, entraînant l’annulation de tous les événements officiels ou privés, tels que les ballades insolites, ainsi que les shows, les plus rassurants, comme ‘le Salon Mondial du Tatouage’, bien que ce soit le match France-Irlande, qui eut la palme, dans le ‘Tournoi des Six Nations’.

Les Autorités de tutelle s’activent, afin de mettre en place des mesures propres à maîtriser l’épidémie…

Malgré tout, vaillants, les amants de Sophie se sont trouvés au Café des Phares@, afin de tirer la substantifique moelle de la question qui leur était posée, c’est-à-dire : Sommes-nous tous des virus ?, au cours d’un débat, animé par Gunter Ghoran.

Il faut pas exagérer… quoique, il se peut que se soient les idées des êtres humains qui ressemblent à ces micro-organismes invisibles au microscope optique, traversant des filtres qui arrêtent, habituellement, les microbes possédant un seul type d’acide nucléique ARN, ou ADN et présentant, obligatoirement, des cellules eucaryotes. Un ‘virus’ (nom masculin, latin, signifiant ‘poison’) est, lui, un micro-organisme, du point de vue médical.

Comme habituellement, les participants s’adonnèrent de bon cœur à l’exercice, les uns arguant que ‘au moyen-âge, il serait un danger pour les femmes’, d’autres que ‘ce serait le but de la vie’, ou ‘la peur de mourir, dans notre système solaire’ (sic). Il fut ajouté que ‘mon ex-mari m’a appelé, mais, heureusement, je n’étais pas là’, et que ‘arrivant dans une ville, rien ne m’intéresse, bien que l’on veuille communiquer par la parole, alors que nous sommes, tous, des virus, les uns des autres’. Déclinant le sujet, un autre intervenant entendait 1) ‘qu’ ‘il fallait faire attention aux conflits sociaux, et mutations planétaires. 2) les problèmes viraux et la magie ‘data’, 3) quelque chose de toxique…, 4) Une définition incantatoire des Hommes, propre à coloniser les Espaces… , puis, rappelé la ‘Terre’, ‘Soi’, et la politique de ‘la guerre sociale’, ‘le virus qui fait du mal’, ainsi que ‘la tendance à croire qu’il y a ‘quelque chose à éradiquer, alors qu’il faut équilibrer !!! et ‘la Politique de l’Identité’, ainsi que le fait ‘de l’existence des virus partout’.

Sans évoquer « la petite mort », thème plutôt érotique, les individus présents ont donné de leur mieux, mentionnant la ‘tendance à croire qu’il y a toujours quelque chose à éradiquer, par rapport à la terre, à soi, à l’économique et à la politique’, que ‘le terme est négatif, alors qu’il a des aspects intéressants, du point de vue scientifique’, ‘un petit virus peut avoir d’énormes conséquences’, ainsi que l’interpellation, ‘Te sens-Tu Virus ? Les termes n’ont pas d’idées !!!’, ‘Ce qui ne tue pas, nous rend plus forts…’,  ‘Le virus n’est pas visible à l’œil nu’…. , etc., etc. ….

Gilles résuma le Tout en rimes de son cru et, après quelques éruptions philosophiques, encore, la séance intellectuelle prit fin, et la salle désemplie, tout monde se trouvant dehors, retouchant quelques détails peut-être mal perçus !!!

:-) Deux poissons se retrouvent !!!

- Comment ça va ?, demande l’un.

- Pas bien du Tout !!! Je suis déprimé, répond l’autre.

- Tiens, prend un petit ver ! Ça va te remonter le moral !!!!!

Carlos

Débat du 1er mars 2020 : « Que fait-on, quand on n’agit pas ? » animé par Alain Glorian.

2 comments

Posted on 3rd mars 2020 by Carlos in Uncategorized

Chaque jour charrie des vraies joies avec lui ou amène des tas problèmes. C’est ainsi que le ‘Corona virus’ fait des ravages, aussi bien à Paris, que dans les autres départements, ainsi qu’au niveau mondial, entraînant l’annulation de nombreuses manifestations : semi-marathon de Paris, salon du livre (qui était prévu dans quelques jours), le salon de l’agriculture a, lui, fermé avec un jour d’avance, tandis que le musée du Louvre a aussi été portes closes, ses salariés craignant la contagion. La traditionnelle cérémonie des César s’est déroulée sous fortes tensions liées aux prix attribués à Roman Polanski pour le film « J’accuse », alors qu’il est,lui-même, accusé de viols par plusieurs femmes, sans que la justice ne se soit prononcée et alors qu’il réfute toutes ces mises en cause… Le gouvernement, quant à lui, use du 49.3 pour tenter un passage en force de sa réforme des retraites provoquant le mécontentement général de l’opposition et même d’un certain nombre de membres de la majorité.

De leur côté, les énamourés de Sophie, se sont trouvés au Café des Phares@, afin de détricoter la question qui leur était posée : « Que fait-on quand on n’agit pas ? », (c’est-à-dire, ‘que fait-on, lorsque l’on se tourne les pouces ’), au cours d’un Débat, animé par Alain Glorian.

On a évoqué le film de Godard « Pierrot le fou » : Qu’est-ce que je peux faire ? j’sais pas quoi faire……… Il n’y a pas de problème auquel une absence de réponse ne finisse par apporter une solution… bien que Méditation et Réflexion soient des choses très différentes, puis ajouté que ‘lorsque l’on ne fait Rien, on est mort’, ou ‘l’on savoure le luxe d’avoir du temps pour soi’ et, ‘quand on n’agit pas, on prépare l’action suivante’. ‘Quand on n’agit pas, on consent… on est complice’. Quelqu’un rappelle ‘Ana Arendt ‘faire et agir’, et le fait que ‘l’on peut agir, sans avoir le sentiment de le faire’, puis, on poursuivit avec ‘l’éloge de la paresse’, là, où il n’y a pas d’action !!! Alors que c’est là que l’on se réalise !!! On a ajouté ‘que l’on peut se fatiguer, lorsque l’on ne fait rien’, et on le devient. On rappela ‘la posture de l’Homme d’Etat’, et le fait que ‘l’on est toujours porté à faire quelque chose’. Puis, que Roseline Bachelot, au moment du H1N1 commanda plus de vaccins que le nécessaire’, ‘Tout a une solution, même si l’on ne fait rien pour’.

S’en suivirent ‘les premières prises de parole’ (il était temps), et il fut dit : ‘lorsque j’agis, suis-je qui agit ?’, ‘j’ai un stylo dans la main, il se peut qu’il soit plein de virus !!!’, ‘en 1940, beaucoup de français ont acclamé Pétain , puis, vint le Général de Gaule, et l’on se rendit compte que l’on n’a rien fait’. ‘On part du non-faire, Dieu, dans la Bible’, ‘Coronavirus’, ‘que fait-on, lorsque l’on, ne fait rien ?’, ‘Le doute doit être levé !, chanson de Maurice Chevalier’, à la fin de la guerre’ !!! ‘Agir c’est un élément politique, et même le virus est mondialisé… ‘le Préfet de Police ne sait pas ce que c’est le pays’, et pour le Social, c’est l’Abbé Pierre qui fait le service !!!

Vue l’heure, on rappela trois choses : 1) le plus c’est le mieux. 2) les autres peuvent aider. 3) Il faut changer, même le passé !

Gilles en fit le résumé poétique et, après quelques ajouts, la séance fut levée !!!

:) Pourquoi les crottes de moineaux sur une voiture blanche, sont elles noires, et sur une voiture noire sont elles blanches ?

Carlos

JEAN-DANIEL

1 comment

Posted on 29th février 2020 by Gunter in Uncategorized

Jean Daniel, ____
* « Avec’ Le Temps » … « qui reste _ Temps » … « qui Vient, Le Temps » …
1920 _ 2020, 99’ Ans, Le siècle de Jean Daniel, Le patriarche’, Observateur,
qui prend parti, partie prenante, de son destin, Lucide’, destin, ces cent’ Ans,
Sous – Le – Vent … La Vie, de terre’ en ciel, passage’, entrée _ sortie, du temps, de L’heure’,
intime’- univers – sel … éphémère’- éternel, homme d’humanité, présence’- proximité, Justice’ et Liberté, « [ Justice’- et - Vérité, quoi qu’il doive’ en coûter ] »,
T C, « Le dernier des grands perturbateurs
judéo-chrétiens », Maurice Clavel, porteur, passeur, Le témoin, transmetteur,
La conscience du sens’, qui se révèle,
* des « Nourritures terrestres » _ de Gide’_ À celles, intimes’- universelles,
Souffle L’Esprit, Vie – Vent … d’un « fidèle rebelle » (1) _ de La Vie « belle’ et rebelle » (1) _ se Levant, jusqu’Au couchant, comme’- un … soleil,
qui Veille, surVeille, réveille’, éveille’, en Méditerranée, triste Mer – veille,
L’Âme _ La flamme _ fondatrice,
du monde’, observatrice,
L’esprit, Observateur, hebdomadaire’, et, Littéraire, « Miroirs d’une Vie »,
et, d’éclairs d’une Vie,
« ce qui est Lumineux, pour moi, c’est L’Amitié », d’êtres qui illuminent, Le monde,
notre parcours, une mine’, « un stendhalien solaire » _
Le Rouge’ et Le Noir _ L’Histoire’, en’ écritoire’, une plume solaire,
chez Castro, d’émissaire,
de Kennedy, il sert …
« Le Refuge’ et La Source’ », éditoriale’, Au monde _ qui en Vague’- abonde’,
* en sous – France’, en puissance’, et puis – sens’…
- de La France _ de Pierre’ Mendès’ France’,
« il A Anobli La politique _ non par La grandeur,
mais par La Vertu » _ La grande’- heure’_
- et de notre Bassin méditerranéen, Proche _ Moyen’- Orient, Nord – Sud’ et Est’- Ouest’, – - et, Aussi, du cœur, du Proche’- Orient,
Le brasier, Le foyer, Le creuset de notre’ humanité, palestinienne geste,
de gauche, humaine’, ébauche, de rive’ en rive _ de La Méditerranée,
un journaliste’, un’ « écrivain d’État » est né,
de rive’ en rive _ de La Vie, un’ être, humain,
« ici et maintenant », « c’est’ ici Le chemin », de L’Algérie, qui pleure’,
À La France _ qui ne rit, La fibre’_ Âme – sœur, Âme – fleur,
désir d’univers – sel … de La terre _ La mer’,
intime’- univers – sel … de notre _ humaine’ ère _
foi en L’être, humain, et, en L’humanité,
« intime’- universelle convivialité » (1),
en devenir, « terre promise » _ de tout cœur,
désir de devenir, Qu’- a – mû … L’Ami de cœur,
de nature’ en culture _ « L’ère des ruptures »,
en commun, « La blessure’ », et, en commun, La « déchirure », __ /_

* « Combat, de Franc-tireur, ____
de La Résistance’ À La Libération », L’heur,
La Vertu, La grande’- heure, « mettez de La culture _
dans La politique’, et, de La politique dans La culture »,
du romancier de L’heure’, « romancier du réel »,
notre Littérateur, Acteur, et, créActeur, engagé, insurgé, un, singulier, pluriel,
un, multiple’, « unique’ Au monde » (1) _
L’Ami Jean Daniel, de « Terre – patrie » (2) _ monde  _ Veilleur,
éveilleur …
* une’ plume, philosophique’, une’ plume, de conviction,
une’ éthique, de responsabilité,
guidaient ses pas, critiques _ ceux de La complexité,
hors des sentiers battus’, et, de La « prospection »,
sur Les chemins’, À La croisée, de nos’ « Anti » _
colonialistes _ stalinistes _ conformistes _
nationalistes – ségrégationnistes, « La Voie » (2) de L’Authenticité, dès L’entrée, La sortie …
dernier’ édito, 15’ octobre 2019’,
À 99’…
* Le siècle de Jean Daniel B (3), fils’ d’Algérie, Blida, fils’ errant,
de L’exil, de « France’- oie, Mythe’- errant », Le mythe « test’- aimant », Attiré, Attirant, L’énigme du passage _ de Pierre’ Mendès’ France’ À François Mitterrand,
dualisme de France, dualité, binaire’, À La Française, des – voies … À pacifier,
« La Voie » (2), À unifier,
L’école d’exigence _ d’exemplarité, de De Gaulle’, une’ éthique’,
de La France’, et, un phare,
de Pierre Mendès’ France _ de L’humanité, un Visionnaire’, éthique, du Politique’,
et, un Rocard,
contre’- exigence _ contre’- exemplarité,
de François Mitterrand, éthique du Pouvoir, de « France’- oie, Mythe’- errant » …
* François Mitterrand, qui, ministre, de La Justice, de Guy Mollet ( triste France _ )
1956’_ « L’Avalise’ ( ou L’cercueil » ), L’exécution de dizaines d’Algériens, du F L N’,
guillotinés, sous son mandat,
Lui, qui s’Accroche’ Au Pouvoir, tandis que, ministre d’État, Pierre Mendès’ France _ démissionne, contre La torture, perpétrée par L’Armée française _ ( triste France’),
en’ Algérie, Jean Daniel, qui, Lui, est pour La négociation, , Avec’ Le F L N’,
face’ À Albert Camus, qui est contre, telle’ était Leur « differrance’»,
Edgar Morin souffla … « en’ un 21 juillet qui chauffa, sous Le grand soleil de Blida,
naquit celui des Bensaïd’ qui Allait devenir notre caïd’, ou plutôt notre grand’ Alpha » …
___
__serviteur, Avocat,
___de Pluviôse’ en Ventôse 2020, Gilles Roca,
(1) Jean Cardonnel, J C, (2) Edgar Morin, (3) J D Bensaïd ( « Journal Du Bled’ » ) ____

Le débat du 23 février 2020, animé par Eric Zernik : « La bauté et le temps, nous ne savons pas ce que c’est. »

1 comment

Posted on 19th février 2020 by Gunter in Uncategorized

Le débat du 16 février 2020 : « Révolution de révolution », animé par Michel Turrini.

1 comment

Posted on 12th février 2020 by Gunter in Uncategorized

Débat du 9 février 2020 : «Qu’est-ce que l’Identité Culturelle ?», animé par Hadami.

1 comment

Posted on 11th février 2020 by Carlos in Uncategorized

Au cours de la première semaine de Février, bien de soucis ont affligé les peuples, auxquels les parisiens n’ont pas échappé, comme le ‘Coronavirus’, dont le médecin, lanceur d’alerte vient, à 35 ans,d’en être victime, également, provocant un vif mécontentement dans toute la Chine.

En France, encore des scandales de pédophilie ont lieu dans le milieu du sport de haut niveau, comme le patinage artistique, ce qui ébranle les autorités administratives, jugées responsables de tels faits. Les vacances d’hiver débutent ce week-end, et les stations des Alpes devraient faire le plein, car la neige est au rendez-vous.

Tout ça, a encouragé les fous de SOPHIE, à se trouver au Café de Phares@, afin de tirer au clair, le sens de l’affirmation qui leur était p, sous forme de thèse, dans les termes « Qu’est-ce que l’Identité Culturelle ?» au cours du débat, animé par Hadami, (tunisienne).

Les langues se sont néanmoins déroulées, et il fut ajouté que ‘chaque peuple a une identité culturelle’, puis, ‘tout en restant dans le débat, que l’on parle d’identité Culturelle, lorsqu’elle est menacée’, et que ‘l’Histoire est un regard qui formate, et j’ai été, moi-même, marqué par l’école…, en raison des différentes identités culturelles’… Ensuite, quelqu’un jugea ‘Picasso étant influencé par les surréalistes, tels que Andy Wahrool, par la culture Pop »… « je… je… je… », et puis voilà !!! » Il fut, néanmoins ajouté « que la ‘culture’ est le propre de l’humain… un jeu de langage… Paradoxe… » !!! « Qu’est-ce que l’identité A=A ? Le même !!! », « si l’autre n’est pas moi, il faut regarder le rétroviseur » ! « A propos des différentes cultures, de laquelle parle-t-on ? »…. « Nous, les blancs, les esclaves,… Dans l’Histoire, de laquelle parle-t-on ? USA, Brésil, Catalogne, Écosse… ? », « Identité ethnique ? », « Nationalisme ? » « Régionalisme ? » « Lequel ? » « Quel paradoxe !!!!», « Ca n’a rien à voir !!! Moi, par exemple, Je vis en France, mais de culture anglaise ». Woody Allen : « Dieu est mort, et je ne me sens pas très bien !!! »

Enfin !!! Le temps alloué à l’exercice arrivant à son terme, une foi le point final chanté par Gilles, suivi de quelques ajouts, de circonstance, tout le monde s’est trouvé dehors, profitant des généreux rayons de soleil…

:-) Si je dors et que je rêve que je dors, … faut-il que je me réveille deux fois ?

Carlos

Débat du 02 février 2020 : « Qu’est-ce qu’habiter ? », animé par Bruno Leucoris.

1 comment

Posted on 4th février 2020 by Carlos in Uncategorized

.

Bien que perturbé par le ‘le Corona Virus’, le nouvel An chinois commémorait sa dernière édition, à Paris et en île de France… L’inquiétude mondiale quant à ce virus donne lieu à de nombreuses fausses nouvelles, ainsi que des annulations de compétitions sportives ou manifestations économiques ou culturelles. La Chine se barricade et de nombreux autres pays tentent d’en faire autant. L’autre grand thème de l’actualité de cette semaine est le fameux Brexit enfin acté, la Grande Bretagne sort de l’Europe, pour le meilleur ou le pire, la suite le dira.

Coté Cogitation, les amoureux de Sophie, se sont trouvés au Café des Phares@, afin de tirer au clair l’étrange Question : « Qu’est-ce que habiter ? », au cours d’un débat, animé par Bruno Leucoris.

Seul l’être humain se pose une telle question, à savoir, si la vie vaut la peine d’être vécue…, être habité par un souffle poétique de la création, alors que Heidegger établit la différence entre ‘habiter’, et se ‘loger’. Hors, on habite son corps, jusqu’au bord de la mort, quand le corps n’est plus habitable, habiter étant ‘être présent’, lié à l’identité et, d’un point de vue biologique, il lui faut un dedans, et le maintient d’un milieu (homéostasie), et un dehors, avec des échanges de l’énergie ! Lorsqu’une pensée nous habite, cela vient de l’extérieur, et c’est passager, sans que l’on en soit maître… c’est-à-dire, ‘habiter’, c’est utiliser un lieu, afin de le rendre ‘vital’ !

Quoi qu’il en soi, aussitôt les langues se délièrent, les uns arguant que ‘le propre de l’Homme c’est la proximité’, ‘pour Heidegger, construire, c’est penser !’, ‘économie et écologie en écho avec ‘dominus’, ‘domine’, ‘oikos’,… ‘Tous les Hommes habitent quelque part’, ‘Nous habitons notre corps’, ‘lorsque la mort s’ensuit, un lien physique persiste’, ‘la biosphère fait le lien’, ‘ce qui n’est pas habité est déserté’, ‘abandonné à des oligarchies, car nous ne pouvons plus y habiter… cela nous est interdit’, ‘l’être poursuit de façon active’, ‘la cellule n’habite pas…, c’est une membrane, où le dehors est comme le dedans’, ‘changer et échanger, un vide stable’, ‘en anglais, habiter et vivre, c’est pareil !’, ‘habiter c’est séparé de moi, ça ne m’appartient pas’, ‘vivre c’est l’enfer, plus matériel que spirituel’! ‘engendrement, l’utérus où le foetus prend sa place’, ‘habiter c’est avoir un habitat, et un grenier c’est plus large que ça’, ‘ il y a eu, sur France Culture, une émission sur Heidegger… c’est pas créer un lieu agréable, mais établir des liens avec l’extérieur’… plus près de la flexibilité, du beau, l’amour et l’énergie, du corps et de la raison’, ‘le Tout et son contraire’, ‘Ce n’est pas une ‘maison close’, l’intériorité est plus compliqué que ça !’, ‘chaque être humain a sa propre vérité…’, ‘je lie l’utérus et le sauvage’, ‘symbiose’, ‘foetus’, ‘habitat’ ! ‘philosopher, c’est vivre ensemble, et admirer la beauté de la vie’, ‘il faut séparer créateur et œuvre d’art, habitée ou pas ?, c’est, me semble-t-il, un bon critère pour juger d’une œuvre ’ ‘Le monde est devenu inhabitable à force d’avoir voulu le rendre habitable’

De ses rimes, Gilles mit un terme a l’exercice intellectuel et, après quelques interventions de pure forme, la séance fut levée, car il faisait très beau dehors !

:-) Les gens qui ont les bras plus longs sont presbytes plus vieux !!!

Carlos

Débat du 26 janvier 2020 : « Pourquoi être d’accord ? », animé par Claude-Pol Grognet.

1 comment

Posted on 29th janvier 2020 by Carlos in Uncategorized

Malgré tout l’intérêt qu’il y a à préserver une bonne entente, donnant des noms de ses Rues, et Avenues à des congénères méritants, comme Roosevelt, Duclos, voire Mitterrand, ou Victor Hugo, l’Homme se laisse aller à adopter les attitudes du loup, hostiles à ses congénères, et même à des enfants sans défense et ce, sur toute la planète…

Doutant, donc, de TOUT, position clé du philosophe, arrivé le 26 janvier, les fous de Sophie se sont laissés aller, jusqu’au Café des Phares@, afin de, dirigés par Claude-Pol Grognet, se poser l’épineuse autant qu’absurde question : « Pourquoi être d’accord ? »

Pourquoi pas ? Ca ne mange pas de pain !!! Quel intérêt y a-t-il dans la mésentente ? La Discorde ? L’Accord est nécessaire pour mettre un terme, intelligent, à toute négociation, où sont mis en question les intérêts divergents, des différentes populations. Faut-il interroger le Pourquoi ? Ou le Pour quoi ?

Le philosophe étant friand de problèmes Œdipiens, chacun a voulu dire sa propre Vérité, et c’est ainsi que furent évoqués les noms de Sartre… ainsi que ‘la Flexibilité’, ‘le Courage’ la Sagesse’, la Spiritualité’, … et passant même, à la ‘Psychologie’, la ‘Vérité’ (en fait, ‘Alitheia’, non-Mensonge), la dialectique de Hegel, l’existence d’Israël, Auschwitz etc.

Arrivés, là, comme si rien ne s’était passé, on en vient aux ‘Premières prises de parole’, et l’on cite Marcel du Champ, le Talmud, Foucault, Marc Sautet, les Transports, les Croyances, la Subjectivité, l’Entreprise Collective, la Reforme des Retraites, pour les Jeunes générations, les relations amoureuses, Habermas, les Gilets Jaunes, qui posent la ‘Question du Sens’, Macron, Hitler, la ‘Tolérance’, ‘Sciences Po’, où l’on apprend à parler aux gens’, ‘les ignorants apprennent, aussi, comme si les arbres s’occupaient des oiseaux’, ‘solutions Techniques’, et ‘De Gaule a dit, ‘‘je vous ai compris’ !!! Quelqu’un observa que ‘l’on tourne en rond’, évoquant ‘la réforme des retraites’, ‘la température difficile à supporter’, ‘les arguments symboliques’…

La séance arrivant à son terme, Gilles fit son résumé poétique, et tout le monde s’est répandu sous le magnifique soleil du dehors !!!

:-)

Si un un chat retombe toujours sur ses pattes, et une tartine beurrée retombe toujours du coté du beurre, que se passe-t-il quand on attache une tartine beurrée sur le dos d’un chat, et qu’on les jette par la fenêtre ?

Carlos

Débat du 19 décembre 2020 : « S’émanciper est-ce maîtriser, fuir ou détruire ? » animé par Daniel Ramirez.

1 comment

Posted on 22nd janvier 2020 by Carlos in Uncategorized

Chaque jour est un nouveau jour, avec ses propres projets, directives et dérives…, C’est ainsi que, au cours de la semaine du 12 au 19 janvier 2020, la mobilisation contre la réforme des retraites est en baisse, les grévistes cherchent d’autres modes d’action, car leurs finances sont à sec, après plus de 40 jours de mobilisation. Le Gouvernement promet des explications claires sur le projet, mais, pour le moment, tout reste dans la plus grande des imprécisions. A l’Hôpital public, 1000 chefs de service démissionnent, et refusent d’assurer les tâches administratives, afin d’alerter les autorités, sur leur manque de moyens. Par ailleurs, un tableau de G.Klimt, dérobé il y a 20 ans, a été retrouvé, par hasard, à l’intérieur d’un mur, sur le lieu même du vol, le mystère restant donc entier. Côté triste et mélancolique, le restaurant du chef Paul Bocuse , décédé il y a 2 ans, perd sa 3e étoile au Guide Michelin, alors qu’il la possédait depuis 55 ans, soulevant l’incompréhension d’un grand nombre de Chefs. En Australie, la pluie a enfin fait son retour , permettant une accalmie sur le front des gigantesques incendies.

Arrivé le 19 janvier, les fiancés de Sophie se sont trouvés auprès d’elle, au Café des Phares@ pour, sous la direction de Daniel Ramirez, essayer de trouver une réponse adéquate, à l’intrigante question, à savoir : « S’émanciper, est-ce maîtriser, fuir, ou détruire ? »

1) émanciper (V. latin, emancipare = rendre libre, affranchir.

2) maîtriser (se rendre maître)

3) détruire (V. latin, destruire) = démolir, abattre.

Chaque tête son jugement… , et on a entendu dire … « qu’il est difficile de savoir, Tout dépendant des différentes Cultures, une femme émancipée est dangereuse pour l’homme », « la soumission à la nature , ou aux mœurs en vogue ?», « la différence entre les diverses cultures est un jeu de langage », « La fin de l’esclavage fut un progrès pour l’Humanité », « l’émancipation est une évidence », « Prise de conscience de l’environnement », « L’Homme est-il sorti de la nature, et de Tout ce qui la détruit ? », « Faudrait-il adjoindre aux cycles de la nature… un destin Prométhéen ? », « L’émancipation est liée à la nature, Amazonie et compagnie ? », « Il y a des liens qui libèrent… », «Pouvons-nous sortir de l’engagement ? », « Pour Hegel, il faut qu’un autre Homme renaisse », « c’est plutôt subjectif…, le serf n’est pas libre. », « Le chemin individuel implique une reconnaissance », « On s’émancipe… c’est un terrain assez fragile, c’est repousser », « Je viens, ici, pour croître », « se libérer, vient de l’esclavage », « pouvons-nous sortir de l’engagement ?» Il fut rappelé que « nous sommes soumis à nos pulsions », que « éduquer c’est amener ailleurs » On fît aussi référence à la dialectique du Maître et de l’Esclave d’Hegel ainsi que sur le même thème, au film The servant de J.Losey.

Arrivé l’heure de l’adieu, Gilles nous a fait grâce de sa version versifiée et, après quelques balbutiements de pure forme, tout le monde s’est trouvé sous le timoré soleil du dehors !!!

:-) - Un homme de 70 ans qui vient d’épouser une jeunette de 25 ans demande à son meilleur ami : – Comment me vois-tu à côté de ma belle épouse ?

- Comme l’oreille du taureau répond-il.

- c’est à dire ?

- Loin des fesses et tout près des cornes !!!

Carlos

Oeuvrons 2020 !

0 comments

Posted on 21st janvier 2020 by Gunter in Uncategorized

œuvrons 2020 !

Œuvrons’, en 2020,

pour que Le futur  ne soit plus Le passé,
comme’- une  prise’, une  reprise du passé,
et Au Vent, Et Au Lien, du partage présent,
du Souffle de L’Esprit,
incarné Au présent,
cadeau  passé  _  présent,
soyons’, en Lien,  Les’ Artisans,

de ce partage _
des pages _
de Vie, dont nous sommes’ issus, dont nous sommes  tissu,
de ce tissage’,
Apprentissage _
du présent,
de L’À – venir, présent,
dont L’humain est’ issu, dont L’humain est  tissu,
Apprenti.e  sage’,
Apprends  tissage _ d’À – venir, des’ Ans,
passés, présents,
de ton’ ouvrage’, œuvrage,

« [ Vingt fois, sur le métier,
remettons notre’ œuvrage ! ] »,

du  Bois – l’eau, La matière dont’ on’ est’ issu,
et, L’âme’- à – tiers, esprit, incarné, dont’ on’ est  tissu,

Le souffle  _ L’énergie,
humaine’, où  L’âme’- agit …

en partage, en une  belle’ et rebelle’ Année 2020, en’ Acteur, et, en créActeur,
notre  fidèle’ rebelle’ Lien d’Amour d’Amitié,    serviteur Gilles

Le débat du 12 janvier 2020 : « Le plaisir d’offrir n’est-il que pure générosité ? », animé par Nadine.

4 comments

Posted on 8th janvier 2020 by Gunter in Uncategorized

Le débat du 5 janvier 2020 : »Devons-nous, pouvons-nous et comment pouvons-nous revenir à une société artisanale ? », animé par Michel Turrini.

1 comment

Posted on 1st janvier 2020 by Gunter in Uncategorized