Débat du 17 Septembre 2017:  » Quelle est la question fondamentale de la Philosophie? », animé par Daniel Ramirez.

4 comments

Posted on 19th septembre 2017 by Carlos in Uncategorized

Au cours de la semaine allant du lundi 11, au dimanche 17 Septembre 2017, l’Ouragan, ‘Irma’ ayant dévasté l’île de St. Martin, l’aide internationale s’est mobilisée, dès lors, pour tout rétablir. A Paris, bien que joyeuse, en raison de la désignation de la capitale comme organisatrice des Jeux Olympiques, et de leur déroulement, en 2024, c’est la Population qui se met sur le pied de guerre, manifestant contre le Code du Travail, le Président, Mr. Macron, accourant, auprès des sinistrés de l’île de St. Martin. Un Attentat fut perpétré, à Londres, le nombre de victimes étant limité, du fait que l’engin ait mal fonctionné. Paris fête la Rentré, avec une grande Vente de Plantes, et une ambiance ‘woodstockienne’, où les ‘Journées du Patrimoine’ présentent aux citoyens un éventail de festivités et visites ayant toujours autant de succés.
Conscient de tout ça, donc, le Peuple philosophe s’est trouvé au Café des Phares@, afin de décortiquer le sujet philosophique du jour, c’est-à-dire : « Quelle est la Question fondamentale de la Philosophie ? Est-ce Pourquoi, ou Comment ? », que Daniel Ramirez a choisi pour le Débat qu’il était chargé d’animer aussi.
Quelle est-elle, la Question ? Faut-il y répondre ? Ne serait-ce pas trop de sable pour notre Camionnette ?
Tout le monde sait que “To be or not to be” (être ou ne pas être), constitue le soliloque du Prince Hamlet, mis en scène par William Shakespeare, parce que Ophélie prétendait lire en attendant Hamlet, afin de lui confier le nom de l’auteur du crime qui mit un terme à la vie de son père !

1) Vivre !!! Vaut-il la peine ? C’est la pertinente question de Camus !!!
2) Faut-il y répondre ?
La question du Sens fut retournée dans toutes les directions, considérant celui qui interroge… Que l’on réponde ‘oui’ ou ‘non’, il faut continuer à interroger d’avantage, le ‘comment’ et le ‘pourquoi’ !!!, alors qu’il y va du ‘sens’ de la vie… « l’eau libère de l’Oxygène, et l’on connaît la cause, ou le Principe ». Dès lors, on revient à la question qui en contient les termes 1) Comment ?/ 2) Pourquoi ? 3) La réponse étant ‘Je n’en sais rien’ ! La philo consiste en un permanent « Qu’est-ce que c’est ? », d’où émerge l’éclaircissement: « Je n’en sais rien !!! », qui enferme l’esprit dans des Concepts… un rapport entre le dit et le ressenti ! Quel en est le Sens ? Réduire le Tout à l’examen, voire comment les choses se passent !!!
L’animateur dit son espoir que cela ait un sens… mais, quel intérêt a la Philo par rapport à l’engagement ? Y a-t-il, finalement, une Question ? Celle-ci la traverse Toute !!! Comment s’interroger sur le ‘Comment’, sans le faire sur le ‘Sens’ ? Quelqu’un dit que « ‘tout écrivant l’étonne, et que la philo est accaparée par la Nature, échangeant avec les Arts’ », que « ‘chacun a sa philo, Marxistes ou Religieux, Habermas rappelant la maxime : ‘connais-toi, toi-même, et Tu connaîtras l’Univers’ », que « le Café Philo concerne Tout le Monde ! », « Comment penser, en tenant compte de l’impensable ? », fut soulevé, aussi ! Et, encore un autre, ajouta : « ‘la Vérité’, l’Être, la Mort, etc. » Du déjà vu… entendu !!!
L’animateur revint au fait que l’on ne parle pas de l’Objet, mais de ‘vrai’ et de ‘faux’, ce qui tient compte de la diversité des Objets !!! L’Etat, la Démocratie, le Populisme et la Légitimité, la question d’aujourd’hui étant assez pertinente… ». Il était temps ! Temps de s’interroger sur Ce que c’est que vivre ! Ce que nous sommes !!! D’où venons-nous!!! La philo, étant une question particulière, sur l’utilité, le discours s’inscrit dans le questionnement, dans les bruits de vaisselle et machine à café !!!/ « dans le proche avenir… ». « Il faut s’interroger sur l’utilité, sur l’humain, et ce qui est légitime, le Comment et le Pourquoi de l’Egalité, plus le Fatalisme… » / « La bonne question est le ‘Comment’ ? Pourquoi ça a basculé ? C’est essentiel ! » « Dans les sociétés modernes il y a des gens qui se suicident… et il y des suicides presque tous les jours !!! » Alors, la question philosophique serait « quel est le sens de la vie ? Penser ? Une singularité ? Générale ou Personnelle ? ». « Ma vie ? Acte de Langage ? Pourquoi ? La Compréhension ? Pourquoi incarnée ? ».
Gilles mit un terme à la partie, après quoi, quelques balbutiements se poursuivirent encore, répondant à la question : « Qui n’a pas encore parlé ? »
Puis, la séance fut enfin levée, avec la taraudante question : « A quoi ça sert, Tout ça ? »
Deleuze aurait répondu : « A être moins bête !!! »

L’esprit c’est comme un parachute : il n’est utile que s’il est ouvert !!!

Carlos

Débat du 10 Septembre 2017: « A-t-on tort de se faire des illusions ? », animé par Michel Turrini.

4 comments

Posted on 12th septembre 2017 by Carlos in Uncategorized

Au cours de la semaine, allant du 4 au 10 Septembre 2017, nous avons vécu la ‘Rentrée des classes’, intéressant des centaines d’Ecoliers, les Politiciens se préoccupant, eux, de la manière de riposter aux ‘provocations’ de la Corée du Nord, alors que, après avoir frappé les Antilles, dévastant, au passage, les îles de St. Martin et St. Barthélemy, l’ouragan Irma s’est attaqué à Cuba et se dirige vers la Floride, et un deuxième Ouragan (‘José’) est attendu ce week-end, de pied ferme, sur ces mêmes côtes, faisant craindre le pire.

Cependant, à la ‘fin de semaine’, le 10 Septembre, donc, les entichés de la philo s’adressèrent, eux, au Café des Phares@, afin de tirer la substantifique moelle du sujet : « A-t-on tort de se faire des Illusions ? », au cours d’un débat, dont Michel Turrini se chargea de l’animation !

Un peu tiré par les cheveux, non ? Pourquoi tort, s’il ne s’agit point d’une attitude morale, mais d’une simple rêverie ? En effet, étymologiquement, du latin, ‘illudere’, le mot ‘Illusion’ veut dire ‘se jouer de…’, ‘masquer’ et, à tort ou à raison, ‘tromper’, ‘abuser de la confiance’, voire, faire un usage excessif de la complaisance de l’autre… de sa ‘naïveté…, allant jusqu’à le rendre ridicule. Si on l’applique, à sa propre personne, le même principe est adaptable, le but étant d’y voir  où en tirer un ‘avantage’, se voilant la face, si nécessaire !!!

L’Utopie (non Lieu), serait-ce quelque chose d’irréalisable ? La ‘Commune’ prouve le contraire, même lorsque éphémère !!!

Est-ce un « tort », enfin ? Chacun voit midi à sa porte. Certains souhaitent oublier un moment difficile, d’autres s’attendre à des inespérés instants heureux !!! Sachant qu’un ‘tort’ (du latin, ‘tortus’ équivaut à tordu (contraire de droit), il s’agit, là, d’une opinion s’opposant, radicalement à une autre, voire, d’une action contraire à la vérité, à la raison !!!

Alors, dans la salle, à partir des ‘premières prises de parole’, les éventualités les plus disparates et fantaisistes se firent jour, telles : « l’illusion, ça marche, et tout le monde  y croit ! », « les scientifiques se partagent à propos de l’existence du réel… », « je me demande s’il s’agit d’illusion… guerre, souffrance », « quoi qu’il en soit, ça vaut la peine d’essayer ! » Puis, « En mathématique, on parle de ‘propositions indécidables’ ; a-t-on tort ou raison ? », « Le sujet est par delà du ‘vrai’ et du ‘faux’ », « Ca dépend de ce que l’on nomme ‘illusion’ !!! Croyances particulières, parfois inconscientes ? », « Tort par rapport à quoi ? », « Marx et Bakounine préconisaient l’Anarchie, et point d’Etat ! », « Personne n’a d’illusions, mais besoin de ‘spiritualisme’, ‘individualisme’ ; je vois, dans le noir, avec une lampe électrique ! », « Pourquoi pas faire de la  Réalité, à partir des Illusions ? »

Pour finir, Gilles mit un terme à la Séance, au moyen de ses vers bien inspirés !!!

J Tant que mon chef donnera l’illusion de beaucoup me payer, je lui donnerai l’illusion de beaucoup travailler !!!

Carlos

Débat du 3 septembre 2017 :  »Pourquoi s’intéresse-t-on au futur ? », animé par Bruno Lecoris

1 comment

Posted on 4th septembre 2017 by Carlos in Uncategorized

Au cours de la semaine allant du 28 Août au dimanche 3 Septembre, bien d’inquiétants événements ont essaimé le Monde, tels les missiles, envoyés par la Corée du Nord, d’où les fortes tensions existant entre Kim Jong Un et Donald Trump, tandis qu’en France, les réformes du Code du Travail furent, enfin, rendues publiques, par le Gouvernement, quoique quelques conflits sociaux subsistent, notamment celui des Livreurs de repas, à Vélo, aux domiciles, du fait de se sentir exploités par leur employeur, voulant, donc, maintenir leur paiement à l’heure et non à la course. Pourtant, rien n’a empêché le Peuple Philosophe de se réunir, le 3 Septembre, au Café des Phares@ pour s’entretenir du Sujet « Pourquoi s’intéresse-t-on au Futur ? », choisi, parmi une dizaine d’autres, par Bruno Lecoris, qui animait, dès lors, le Débat.
Lié au Présent et au Passé, le Futur, personne n’ignore ce que c’est !!! S’y intéresser, du domaine de l’intérêt, implique, néanmoins, une certaine importance ou utilité, voire attention, bénéfices ou usufruit, ceci appartenant au domaine du Droit !
Comment démêler l’écheveau ?
Des uns opinèrent que « ‘richesse’ et ‘pauvreté’ se font face et, dès lors, comment doit-on vivre demain ? », d’autres, ont estimé que « l’animal nous voisine, et nous devons, donc, avoir une certaine solidarité avec lui ! » D’autres, encore, que « l’écologie, c’est le Futur et, de ce fait, il faudrait se préparer à affronter l’‘Imprévisible’», «… ainsi que l’Autorité, à l’instar d’Hannah Arendt ». D’autres ont ajouté que « les Jours de demain étant eschatologiques, comme le préconisa Heidegger, nous pouvons, aujourd’hui, agir plus, qu’autrefois », bien que, « comme l’aurait dit Badiou, ‘prévenir’ soit lié au Pouvoir ! ». Nous vivrions, donc, dans l’incertitude, une « lutte contre la mort » (‘la montre’ ?) », qui « semble enjamber le Futur, ‘spatialisé’ » !!!, bien différent « de l’Avenir » ! « On parcourt l’Espace (en avion), estima encore quelqu’un, et l’on oublie le Temps (humain), peut-être en raison de la difficulté à le maîtriser, parce que ‘gros d’avenir’ !!! », « Bien que ‘Le Capital’ constitue une perspective intéressante », « ainsi que le ‘trans-humanisme », « les coûteux problèmes de santé », « ressemblant à une ‘Illusion’… (on n’y peut rien), le Tout va finir par nous tomber dessus, un jour ou l’autre !!! »
Les participants poursuivirent avec des réactions, telles que : « Il y a ‘des choses qui édifient le poète’, phrase attribuée à René Char », « ‘Le Temps perdu’, de Proust », venant aussi à la surface, ainsi que « les ‘Aspects métaphysiques’, ou les ‘jeux de mots, tels que l’AVENIR … à venir !!! », voire, « la ‘Catastrophe’, faisant partie de la réalité du Temps !
Pour en finir, Gilles vit que « le futur n’a pas de sens, qu’à la pointe du destin… » puis, après quelques balbutiements de pure forme, le Concile s’est déplacé vers le dehors, pour quelques retouches, improvisées, à l’ombre apaisante des platanes.

Au cours d’une randonnée, au Kenya, deux touristes tombent sur un lion !!!
L’un d’entre eux ouvre son sac et sort ses basquets !!!
-T’es fou, s’exclame l’autre, tu ne vas pas croire que tu cours plus vite que le lion !!!
-Non !!! rétorque le premier. J’espère, seulement, courir plus vite que toi !!!

Carlos

Le débat du 27 août 2017 : « ‘Ce que cherche la poésie, c’est à déconstruire les idéologies’, Yves Bonnefoy », animé par Sabine Miniconi.

6 comments

Posted on 21st août 2017 by Gunter in Uncategorized

Le débat du 20 août : « Choisissons-nous nos croyances ? », animé par Daniel Philippe De Sudre

1 comment

Posted on 14th août 2017 by Gunter in Uncategorized

Le débat du 13 août, « Quelle utopie pourrait-on réaliser aujourd’hui ? », animé par Michel Turrini

1 comment

Posted on 8th août 2017 by Gunter in Uncategorized

Le débat du 6 août 2017 : « L’homme propose un sens, le monde n’en propose pas », animé par Daniel Ramirez.

2 comments

Posted on 2nd août 2017 by Gunter in Uncategorized

Le débat du 30 juillet 2017 : »Le bouc émissaire de René Girard, pourquoi (ou pour-quoi) ?, animé par Idriss Sankhon.

1 comment

Posted on 26th juillet 2017 by Gunter in Uncategorized

Le débat du 23 juillet 2017 : « L’habitude est-elle une force ou une faiblesse ? », animé par Pascal De Oliveira.

1 comment

Posted on 18th juillet 2017 by Gunter in Uncategorized

Le débat du 16 juillet 2017 : « L’image est – elle nécessairement trompeuse ? », animé par Eric Zernik.

3 comments

Posted on 12th juillet 2017 by Gunter in Uncategorized