Débat du 8 avril 2018: »Qu’est-ce qu’être normal, aujourd’hui? », animé par Claude Grogniet.

2 comments

Posted on 9th avril 2018 by Carlos in Uncategorized

Rien de plus inconstant que le Temps, aussi bien le mesurable que l’événementiel, et c’est ainsi que, au cours de la semaine s’écoulant du 2 au 7 avril 2018, afin d’éviter l’adage portugais « en Avril, ‘àguas mil’ », (mille trombes d’eau sont possibles), c’est sous un ciel, certes nuageux, mais plutôt clément, que les gens se sont consacrés à leurs devoirs quotidiens, et même à des distractions, aussi bien méritées que justifiées… telles que les Foires, des Excursions, ou de simples Ballades, même si aventureuses…, sans oublier le traditionnel Marathon de Paris qui mobilise toujours des foules enthousiastes. En effet, « en Avril l’oiseau fait son nid », « la fleur nous fait honneur », « jamais par le Printemps est passé le mauvais temps » !!! Enfin, la Poésie du Peuple, se soucie et s’applique à d’adoucir les mœurs du temps J.

Arrivé le 8 du Mois, comme chaque dimanche, les amants de Sophie, se sont trouvés au Café des Phares@, afin de tirer au clair l’étrange colle qui leur était posée, à savoir, : « Qu’est-ce qu’être normal, aujourd’hui ? », animé par Claude Grogniet.

Pourquoi ‘AUJOURD’HUI’ ? Eh bien,… le mot Aujourd’hui’, relève de l’ancien français, ‘HUI’, dérivé, lui, du latin’HODIE’,= le jour où l’on est !!! Correct !!! Le terme ‘Normal’, également du latin, ‘NORMALIS’, c’est-à-dire, l’équerre, ‘NORMA’, se référant, de son côté, à ce qui est sans dérangement, déformation ou malfaçon. Sans doute !!!

Alors qu’est ce qu’être ‘NORMAL’, ‘A PRESENT’… dans les Temps qui courent ?

La Salle étant, hypothétiquement, partagée en trois, Terrasse, Centre, et Fond, les réactions fusèrent, les uns, sur la Terrasse, jugeant que « c’est l’anormalité qui est en cause, dans l’Hôpital psychiatrique »… ainsi que « les antidépresseurs, lorsque l’on sort de la ‘norme’ », bien que le terme ‘‘  ‘Norme’’, était, lui, le problème en question !!! « ‘Mai 68’ prônait la ‘liberté individuelle’,… Aujourd’hui, Tout le Monde va dans les mêmes magasins ! », « une Société ‘normale’ accepte la Tolérance, et prône la créativité » .

D’autres, au Centre, prétendaient que « le mot ‘Autorité’ s’opposait à la ‘Norme’, la Loi étant quelque chose que l’on ne possède pas », « ‘Norme’ et ‘Normalité’, ce n’est pas la même chose, d’après Lacan », alors que l’on assiste à des ‘flux migratoires’, « la ‘Mode’, de son côté, incitant à faire des achats »…

Au Fond de l’endroit, il paraissait clair que « il y a des ‘cons’ partout »,  « Pourquoi ne pas rêver de projets audacieux, telles que ceux des Utopistes du XIXème siècle, Thomas More, Saint Simon, ou les « Phalanstères de Fourrier », si « l’Imbécillité-t-elle gagne du terrain ? », « voulant se différencier, le ‘tatoué’, fait partie de la ‘connerie’ générale » !!!

Finalement, Gilles traduit le TOUT en mélodie poétique, et ‘le Tour était joué’ !!!!!

J Un électricien demande à son apprenti :

- Prends ces deux fils, s’il te plaît !!!

- Ca y est, lui répond-il !!!

- Tu ne sens rien ?

- ?????!!!!! ###### §§§§§§§%%%%

(L’installation n’est pas aux normes !!!!)

Carlos