Débat du 11 février 2018 :  » Les ‘complotistes’ sont-ils rationnels ? «  , animé par Michel Turrini et Irène Herpe-Litvin.

2 comments

Posted on 12th février 2018 by Carlos in Uncategorized

Qu’il fasse beau, ou pas, la Terre ne cesse pas de tourner autour du Soleil, lui offrant les différents aspects de sa surface, dans une admirable conjugaison avec tous les autres astres, raison pour laquelle, chaque jour elle se laisse influencer, aussi bien par un tel événement, que par l’action des Hommes, comme les visites aux Musées, les Balades, les Restos, le Cinéma, ou alors, les drames sociaux tels que la suppression de Postes de travail chez ‘Carrefour’, ou la fermeture de 273 magasins ‘DIA’, voire internationaux, le territoire rebelle du Ghouta oriental étant constamment bombardé par l’aviation Russe et Syrienne, tandis que dans les nations pacifiées, Madame Merkel invite le Parti Social Démocrate Allemand, par exemple, à participer à son gouvernement, et d’autres protestations se lèvent contre le massacre des Yézidis. C’est dans un tel climat humain que, au Café des Phares@ a eu lieu l’habituel Débat philosophique lequel, le 11 Février, fut animé par Michel Turrini, qui, parmi une dizaine de propositions, a choisi pour thème : « Lescomplotistes’ sont-ils rationnels ? » !!!!

Eh bien !!! Si l’on analyse  étymologiquement les termes, un ‘Complot’ consiste dans une intention secrète, entre plusieurs individus, et dirigé contre un autre, un groupe, une institution, un parti, un gouvernement ou même un régime…

Si l’on se penche, par ailleurs, sur le sens de la Question,  la ‘Rationalité’, ou caractère de ce qui est conforme à la Raison, sans avoir rien d’empirique, il s’agit, peut-être, d’un appel à la Sagesse. De son côté, la ‘Sagesse’ est une qualité qui fait preuve d’un ‘Jugement’ droit, mûr, averti dans ses décisions, et éloigné des outrances.

La soif de parole a produit une rare satiété auprès du public, et l’on a entendu des tas d’avis… « ‘Rationnels’ ou pas, ces ingénus sont-ils dissimulateurs ? », « Le ‘Complot’ n’existe pas, Tout dérive de la ‘Paranoïa’… » « ‘Je ne suis pas paranoïaque’, clame un patient !!! ‘Si, conteste le psychiatre… il y en a des visibles et des invisibles ! »

L’«‘errare humanum est’ », fut aussi de la partie, ainsi que « l’importance de la ‘rationalité’ de la ‘Méthode’, la ‘Vérité’ étant une Fin,… une Synthèse !!! », ou « le concept de ‘Convergence’, au-delà du ‘Nombre’ », « la ‘rationalité’ fait le tour de la ‘Caverne’ », voire la question, « la Culture est-elle foutue ? », ou « Comment s’orienter là-dedans ? »… etc.

Comme Tout a une Fin, la parole fut donnée à Gilles, qui a tout traduit en poésie puis, après quelques ajouts conceptuels supplémentaires, la salle se désemplit, puisque, dehors, le Soleil se parait de tous ses charmes !!!

J Un négocient en vins a passé une commande à l’un de ses fournisseurs habituels.

Le lendemain il reçoit un fax :

-        Désolé, ne peux pas honorer la commande avant que la précédente ne soit payée.

Le négocient envoie alors à son tour un fax au fournisseur :

-     Annulez la commande. Ne peux attendre si longtemps.

Carlos