Débat du 28 Janvier 2018: « Y a-t-il des guerres justes? », animé par Daniel Ramirez.

0 comments

Posted on 29th janvier 2018 by Carlos in Uncategorized

Un jour ajouté à un autre, puis à un autre encore, finit par en faire une Semaine, … une semaine, souvent pleine d’événements singuliers, qui font la richesse de nos vies, privées ou collectives !!! Et bien. Au cours de celle écoulée entre le 22 et le 28 Janvier 2018, les parisiens vérifiaient, avec stupeur la présence des rats, en raison des fortes inondations et des grands travaux entrepris un peu partout dans Paris, alors que les ‘boules Quiès’ fêtaient leurs centenaire, que la Seine, ainsi que ses affluents, a monté de six mètres, les  prisons se trouvèrent en effervescence, aussi bien du côté des gardiens que des incarcérés, des émeutes ont eu lieux dans un Supermarché, en raison de la braderie des pots de Nutella, tandis que de très gros attentats ont lieu, à Kaboul, provocant 100 victimes ! Comme habituellement, chaque dimanche, le 28 Janvier, il y a eu, au Café des Phares@ le traditionnel débat Philo, animé, alors, par Daniel Ramirez qui, parmi une dizaine d’autres sujets a choisi, comme problématique à développer la question : « Y-a-t-il des guerres justes ? »

Qu’est-ce que la ‘Guerre’ ? Du francique ‘werra’, il s’agit d’une lutte armée entre Etats souverains !!!

Qu’est-ce que ‘Juste’ ? Du latin ‘Justus’, ce qui respecte l’équité, c’est-à-dire, les règles de la morale, ou de la religion.

Sachant que ’’L’Homme est le loup de l’Homme’’, et que le fusil de guerre le plus répandu dans le monde se nomme ‘Parabelum’(prépare la guerre), qu’est-ce que l’on en a tiré ?

On a parlé de « la lutte de classes, ainsi que du marxisme »,  aussi bien que de « la défense de l’Autorité de l’Etat… », et « qu’il fallait bien démarrer, se demandant qui a dit ‘ça’ ?, c’est-à-dire, qui a parlé de ‘guerres justes’, dans l’Histoire » ?

Saint Augustin, fut alors évoqué, « à propos des ‘pentecôtistes’, de l’Ordre dans l’Etat, ou de ‘La Cité des Hommes », ainsi que le fait que « quelque chose de légitime se trouve dans la guerre, alors que la justifier semble difficile ». On a ajouté que « La Guerre est la suspension de l’état de Paix », « pour être juste il faut se défendre, mais pas attaquer », « ‘démarrer’= ‘se marrer’, aujourd’hui, derrière l’écran, autrefois, s’engageant… », et « la guerre des chevaliers, puis de l’esprit, telle Jeanne d’Arc, d’un côté, par exemple, de l’autre, l’économique, le commerce, le scientifique ». Puis, on a rappelé le ‘Terrorisme’, ‘les guerres justes’, la ‘négativité dans le monde’, ‘sans laquelle on s’embourgeoise’, et même ‘le plaisir différé’, et ‘la guerre des sexes’, ainsi que ‘le PIB’, ‘les Croisades’, etc., ETC. !!!’

Il s’en est suivi, dans l’après-midi, un Ciné-Philo, à propos du filme ‘‘L’Aurore’’, de Murnau, décrivant la vie d’un pêcheur qui s’éprend d’une citadine, au point de vouloir noyer sa propre épouse, quoique changeant d’avis, une fois rentré dans la barque…

J Deux militaires à l’entraînement :

- Pourquoi t’es tu engagé dans l’Armée ?

- Parce que je suis célibataire, et j’aime la Guerre ! Et toi ?

- Moi, parce que je suis marié… et j’aime la Paix !!!

Carlos

Débat du 21 Janvier 2018: »Qu’est-ce que le Don ? », animé par Christophe Baudet et Bruno Leucoris

2 comments

Posted on 23rd janvier 2018 by Carlos in Uncategorized

Débat du 21 janvier, 2018 : « Qu’est-ce que Donner ? », animé par Bruno Leucoris, et Christophe Baudet.

Les jours s’entassent les uns sur les autres, chargés des événements les plus divers, et c’est ainsi que, au cours de la semaine allant du lundi 15, au dimanche 21 Janvier, les personnels pénitentiaires se sont révoltés contre leur condition de travail, bloquant plusieurs de ces établissements. Côté Gouvernemental, les dirigeants du pays renoncent au projet concernant l’aéroport de Notre Dame-des-Landes et, de ce fait, les ‘Zadistes’ sont, d’un côté, satisfaits, de l’autre, sans savoir ce qu’ils vont devenir. Ailleurs, la Hollande, la Belgique et l’Allemagne sont fustigées par des violentes tempêtes, provocant des gros dégâts dans leur pays.

Côté Transatlantique, Donald Trump fête la première année de son Investiture, fête gâchée par le ‘shutdown’, provoqué par le désaccord, à propos du ‘Budjet fédéral’, le blocage des institutions met au chômage, sans salaire, 800.000 fonctionnaires.

Enfin, entre nous, on apprend une triste nouvelle, celle du décès de Paul Bocuse, le ‘Chef du siècle’ , de la Cuisine Française qui, à 91 ans nous a quitté.

Malgré tout, le dimanche 21 janvier venant prendre sa place dans le Temps, le peuple philosophe s’est retrouvé au Café des Phares@, afin de tirer au clair la question posée par Bruno Leucoris, de concert avec Christophe Baudet : ‘Qu’est-ce que le ‘don’ ?’, la tradition du choix du Sujet, parmi ceux proposés sur place, restant donc toujours en panne.

Voyons, néanmoins !!!

Du latin, ‘Donum’, le terme ‘Don’, polysémantique, signifie : 1) le fait d’être maître de quelque chose que l’on a. 2) Un ‘Bienfait’, ‘Faveur’,’Offrande de Soi’. 3) Qualité naturelle, Disposition, Talent (pour la Musique, lesMaths, etc.), 4) Réussir tout, en général, même si cela énerve les autres, à la rigueur. 5) Titre de courtoisie, réservé aux Rois, et aux Femmes, dans les pays tropicaux, tel que ‘Dona Sofia’, ou ‘Dona Flor,  par exemple.

Qu’en avons-nous fait ?

La salle ayant été, cette fois-ci, théoriquement, partagée en trois, le public répliqua :

Dans la première,  ‘Qui est-ce qui donne ?, Qui reçoit, … et pourquoi ?’ ; Il‘faut‘être heureux, avec ce que l’on a’…, ‘ L’argent, le temps, ayant eut plaisir à le faire, afin d’être récompensé, ensuite ?’ ; ‘S’agit-il des Associations caritatives ?’ ; ‘ Donner pour améliorer l’image de soi-même ?’… ; ‘Le ‘Don’, Oui ! Mais, quel ‘Contre-don’ ?’

Dans la deuxième, ‘Pas de ‘Charité’, mais ‘Justice sociale’ ; ‘Nous sommes dans le terrain de l’anonymat’ ; ‘le Don maintient le rapport entre les gens’ ; ‘Economie 1) du Don. 2) du Marché : ‘je Te donne 2 Euros, Tu me donnes un Croissant… (donnant/donnant)’. Ce à quoi il faut ajouter le ‘Don’, comme provocation, ainsi que le Don, dans le sens de ‘doué’… et point donné, voire rétribué.

Puis, dans le troisième tiers du Lieu, affleura : le ‘Don d’Organes’, ou ‘la Vente de ceux que l’on a en double’, ainsi que la ‘Capacité de ‘donner’ et ’recevoir’, ayant comme exemple Saint Martin, qui donna la moitié de son manteau’. ‘La question affleure à tout esprit, du fait que la place de l’Autre, représente et atteste du Désir’, ou ‘l’analyse du Verbe : 1) la grâce du Don, accordé. 2) la Parole, donnée 3) le Pardon octroyé’.

(Dehors, un chien se mit à aboyer), et, dès lors, la parole fut accordée à l’interlocuteur suivant….

Enfin !!! Les ‘dernières Prises de Parole’ furent également prises en compte, et s’est ainsi que l’on a entendu parler de Bataille, lequel rappellerait que « nous héritons d’un monde déjà construit ».

Pour terminer, Gilles fit son résumé poétique de la question et, après de légers sursauts de pure forme, la séance termina, à l’heure prévue, la Salle s’étant vite désemplie, malgré la pluie quelques échanges continuèrent à l’extérieur.

J Un mendiant interpelle un jeune homme, qui vient de lui donner 1 Euro, lui disant :

- Il y a deux ans, vous m’avez donné 10 Euros, et l’année dernière 5 euros !

- Il y a 2 ans, mon ami, lui répond le jeune, j’étais célibataire mais, l’an dernier je me suis marié, et cette année j’ai eu un enfant !

- Quoi ?, réplique le mendiant, vous vous servez de mon argent, pour faire vivre votre famille ?

Carlos

Le 21 janvier 2018, le débat sera animé par Bruno Lecoris et Christophe Baudet sur le thème : « Qu’est-ce que le don ? »

3 comments

Posted on 17th janvier 2018 by Gunter in Uncategorized

Débat du 14 janvier 2018:Est-il raisonnable d’aimer?, animé par Adrien Syed.

3 comments

Posted on 11th janvier 2018 by Gunter in Uncategorized

Faisant, constamment passer, notre demeure, la Terre, de la nuit au jour, la planète, flirte avec le Soleil, et partage le Temps en heures, hachées, elles, en minutes et même en secondes, se souciant peu des chutes de neige en Savoie, ou même dans le Sahara. Or, accompagnées de sérieux risques d’avalanches, elles sont les plus importantes depuis 30 ans, et il faut ajouter à ces déconvenues, d’autres troubles, tel que le scandale concernant l’Entreprise « Lactalis », à propos de la vente de lait pour bébés, contaminé par des salmonelles. Pendant ce temps, on attendait le départ des ‘Soldes d’Hiver’ pour le 10 janvier, on peut noter aussi dans les événements de cette semaine, la violente protestation, en Tunisie, contre la hausse des prix, brutalement réprimée par les autorités. Il faut y ajouter, la limitation à 80 km/heure de la vitesse automobile, en France, et le durable disfonctionnement, dû aux pannes et retards de la SNCF, au point que son dirigeant, Monsieur Guillaume Pépy, fut appelé à s’en expliquer, devant le Premier Ministre, le Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, se trouvant, lui, en Chine, afin de développer les échanges économiques et politiques avec ce Pays. A petite échelle, de son côté, le jeune Panda du Zoo de Beauvais, mobilise les foules qui peuvent venir l’admirer, puisqu’il a, à présent, 5 mois. Tout ceci n’a pas empêché qu’à 10,30 heures, heure convenue, le Peuple Philosophe s’est trouvé autour de Adrien Syed, au Café des Phares@, afin de résoudre la problématique soulevée par l’épineuse, autant que naïve question : « Est-il raisonnable d’aimer ? »

Du latin ‘Ratio’, la Raison est la faculté propre à l’Homme, qui lui permet de penser et porter des jugements sur le Monde environnant. Aimer (également du latin,amare’), étant le moyen pour l’Homme de transmettre à ses semblables les sentiments d’affection ressentis, un tel  attachement, traduisant une attirance physique ou sentimentale. C’est-à-dire, exprimer, par la voix, des sentiments étonnants, tels que la passion, la tendresse, l’attachement, l’attirance ou la dévotion, envers un dieu, un humain, un idéal ou même un objet, voire un liquide !!!

Alors ? Est-ce raisonnable, ou naturel, d’aimer ? Il me semble que la RAISON n’a rien à faire dans une telle affaire. Il me parait, au demeurant, que les Bardes, les Poètes, les Chanteurs chantent l’Amour jusqu’à la déraison et à la déchirure, même !!! Edite Piaf, Jacques Brel, Mouloudji, Marlène Dietrich, Francis Lalane, Josephine Baker, Georges Moustaki, Danièle Darrieux, Julien Clerc, et bien d’autres, n’ont cessé d’enthousiasmer les foules par l’exaltation des sentiments tendres, doux, délicats, affectionnés, aussi bien que déraisonnables ou insensés !!!

Qu’en a pensée notre assemblée ?

Les avis divergèrent, allant de la réplique « que savons-nous da la souffrance du peintre », ou de « l’amertume des ‘amours’ qui mettent du Temps avant d’éclore », voire le naïf « Nous devons aimer les amis de notre pays », « Passion déraisonnable », ou « de Socrate par rapport à Platon ! », « Jésus conseillant l’Amour des Uns envers les Autres ! ». « Il faut aimer son enfant, car il est le plus beau », fût-il encore affirmé ! et l’on a aussi vanté « l’Empathie, la Raison, la Morale, ainsi que le Contrôle de Soi », « Phèdre, la Passion, le Théâtre », et, au XVIII, « la Science, les Artistes », « ‘Sentir’ équivalant à ‘Aimer’ »…

Avec ses rimes, Gilles a mis fin à l’exercice intellectuel et, après quelques interventions semblables à un coucher de soleil, nous nous sommes trouvés dehors, sous ses rayons, qui brillaient encore…

« Aimer, à perdre la raison ! Aimer jusqu’à la déchirure !! Aimer à n’en savoir que dire !! A n’avoir que Toi, comme horizon… », chanta Aragon.

Carlos

Débat du 7 janvier 2018: »Je préfère subir une injustice, plutôt que de la commettre! », animé par Claude Grogniet.

3 comments

Posted on 8th janvier 2018 by Carlos in Uncategorized

L’Homme est un Animal Politique et, de ce fait, il n’y a pas de jour où son action ne manque de produire ses effets. C’est ainsi que, dès le 31 décembre, le Président de la République, Emmanuel Macron, a adressé ses vœux à tout le Peuple français. Par ailleurs, la tempête ‘Carmen’ faisait rage, suivie juste après par ‘Eléanore’ privant de courant électrique, une partie de la Vendée causant de vastes inondations, faisant plusieurs morts et disparus, tandis qu’en Corse ce sont des exceptionnels incendies qui ravagent le pays. Devant les difficultés économiques, auxquelles les Iraniens font face, la Jeunesse de ce pays manifeste sa révolte, comme les ‘Eléments’ le font, avec un froid polaire battant tous les records aux USA, , tandis qu’une sérieuse menace informatique pèse sur les téléphones et ordinateurs… De plus, nous avons appris, juste avant l’heure de notre débat hebdomadaire , la disparition de la chanteuse France Gall, icône des années Yéyé.

Dès que au Café des Phares@, le sujet du jour fut choisi par l’animateur Claude Grogniet, c’est-à-dire, « Je préfère subir une injustice, plutôt que de la commettre », comme un seul Homme (et femme J), vas-y que je te pousse, l’un disant que ‘c’est la loi du plus fort’, l’autre que ‘Socrate parle d’or’, ou encore que ‘ce n’est plus de notre époque, voire ‘de toutes les époques’, ou même, que ‘souffrance’ et ‘douleur’, ce sont des ‘sentiments de culpabilité, qui ne sont point sans conséquences’.

Personnellement, j’opine pour que le sujet du jour soit choisi de préférence sous la forme interrogative… le propre du ‘doute’ philosophique… Mais, enfin… Peut-être que l’on a plus de certitudes que ce que l’on peut penser, et que l’on croit toucher la cible du premier coup de flèche !!!

Qu’est-ce qu’une Injustice, au fait ? Un acte Injuste, certainement. Qu’est-ce Injuste ? Ce qui n’est pas conforme à la Justice, à l’Equité, et est donc ‘Partial’, c’est-à-dire, qui fait preuve d’un parti pris qui manque d’équité !!! Qu’est-ce que l’Equité ? Du latin Aequitas=égalité, vertu de celui qui a un sens naturel de la Justice, et respecte les droits de chacun, avec impartialité. Alors, Subir ou Commettre ?

Chacun, donc, a pu s’exprimer à ce sujet, disant, que ‘le doute révèle un sentiment de culpabilité’, que ‘1+1=2’, que ‘comme un voleur, je sors de mon ‘for intérieur’, que ‘commettre une injustice, c’est faire du mal à quelqu’un’, que le ‘Commandement est de tendre l’autre joue’, que ‘tout ça, c’est psychanalytique’, ‘mon grand-père était résistant’, ou se demandant ‘qu’est-ce que le respect de l’autre ?’, ou encore, ‘que c’est politique’, que ‘c’est une question de la conscience, par rapport à soi’, ‘les bourreaux gardent bonne conscience’, ‘Caliclès a été un des rares philosophes à défendre la loi du plus fort’, que ‘c’est grave de commettre une injustice en connaissance de cause, telle que l’exploitation des chinois’, que « le ‘bouc émissaire’ était commode pour laisser commettre toute injustice… », « en période de crise tous les moyens sont bons, pour parvenir à ses fins », etc…

Finalement, comme il est traditionnel, Gilles a tout résumé en rimes et, après quelques pensées encore, purement formelles, tout le monde s’est trouvé dehors sous un soleil souriant, d’une radieuse affection !!!

J Un homme passa en tribunal, pour chèque sans provision. Pour se défendre il dit ne pas avoir acheté qu’un apéritif sans alcool, un fromage sans graisse, et un chocolat sans sucre, avec un chèque sans provision !!!

Le Juge :

- Bon, Alors ce sera un mois, sans sursis !!!

Carlos

Le 7 janvier 2018, le débat sera animé par Claude Grogniet.

0 comments

Posted on 4th janvier 2018 by Gunter in Uncategorized

Débat du 31 Décembre 2017: » Ce Monde en face » , animé par Pierre-Yves Delpon.

1 comment

Posted on 2nd janvier 2018 by Carlos in Comptes-Rendus

Afin de fêter le terme de l’année 2017, un magnifique spectacle ‘Son et Lumière’ attend les parisiens au pied de l’Arc du Triomphe, alors qu’au ‘MOMA’ s’expose la ‘Fondation Louis Vuitton’. De son côté, le peuple parisien prévoit des sorties vers la campagne, afin de respirer  un superbe ’Bol d’air’, bien qu’il s’annonce plutôt sombre et venteux. En raison de cela, la population s’est tournée du côté des Juan Horde Family, le Badaboum, ou Chris Schwarzwälder, tandis que au Théâtre des Champs Elysées s’exhibait Gaspar Proust et, autour de la Fontaine des Innocents, sont prévues des massives Visites Touristiques.

Pendant ce temps-là, les Amants de Sophie, se sont réunis au Café des Phares@, afin d’éplucher la ‘colle’ qui leur était proposée, c’est-à-dire : « Le Monde en face !!! » en lien avec le thème du dimanche précédent : « Le Monde en quatre catégories ! », ces deux débats étant animés par Pierre-Yves Delpon.

Personnellement, je m’étonne que les Sujets, proposés à réflexion, soient prévus d’avance, au lieux d’être choisis parmi d’autres suggestions, exprimées le jour même, par les participants au Débat, et qu’ils prennent, en sus, le mode affirmatif, fuyant donc le Questionnement Philosophique !!!

Mais, enfin !!!‘Au diable la Varice’ !!! Sachant que le ‘Monde’(du latin ‘Mundus’) est l’ensemble de Tout ce qui existe, c’est-à-dire, l’Univers, et que les Catégories Philosophiques soient ce qui, d’après Aristote, n’admet que ‘chacun des genres les plus généreux de l’être, et irréductibles les uns aux autres (substance, quantité, qualité, relation, lieu, temps, position, avoir, agir, subir). De son côté, Kant les considérait, lui, comme les douze Concepts fondamentaux de l’Entendement pur, servant, à priori, de forme de la Connaissance.

Mais, le fait est que, comme d’un seul l’Homme, les réponses fusèrent, qui évoquant ‘des Conflits de Voisinage’, ou ‘des Divisions partisanes’, ‘des Mondes imaginaires qui se font face’, ou ‘des Internautes s’intéressant aux fautes orthographiques’… (à qui cela gênerait, au fait ?).

On a évoqué le ‘Big-Bang’, le ‘Fric’, ‘le désir de Possession’, ‘de Puissance’, etc. !!!

L’animateur a confessé que, « quand il est rentré là, il y avait ‘un monde’ !!! En sortant, il y en avait trois, ce qu’il a attribué à son destin !!!… L». Quelqu’un d’autre ajouta « qu’ils sont créés par l’Homme, lequel projette sa vision vers les voisins ». Le « Regard fut aussi mis en cause… faux, ou pas ? », et même «…les yeux des pommes de terre, lorsqu’elles germent !!! », ???? , voire, le fait « que nous sommes des complexes qui peuvent se trouver dans leur jardin, s’abandonnant à des rêves éveillés », ou encore, « qu’il ne faut pas prendre ses rêves pour des réalités ! », ce à quoi fut ajouté que «le monde étant vieux, que puis-je en espérer ? », et en sus : « Suis-je si libre que ça ? », l’animateur s’interrogeant, également, « sur le terme ‘comme’, assez dérangeant, au fait !!! ».

De ses rimes, Gilles a eu raison de ce moment cogitation et, après quelques balbutiements encore, de pure forme, la salle se désemplit, qui restant dehors à préciser l’angle d’approche de la thématique, qui à fignoler ses lignes de fuite !!!

- Je ne ronfle pas !

- Qu’est-ce qui me réveille, alors ?

- Je rêve que je suis une moto !!!

Carlos