Débat du 26 Novembre 2017: « La Démocratie est-elle une évidence? », animé par Eric Zernik

3 comments

Posted on 28th novembre 2017 by Carlos in Uncategorized

Sans se ressembler, ou à peine, les jours se suivent, charriant les événements les plus incongrus, joyeux, cocasses, ou tristes… et c’est ainsi que l’on a appris la disparition d’un sous-marin, argentin, probablement en raison d’une explosion à son bord, 44 marins s’en trouvant victimes. Par ailleurs, la chancelière allemande, Madame Angela Merkel trouve de sérieuses difficultés pour former un gouvernement, tandis que Ratko Mladic fut condamné à la perpétuité par le Tribunal Pénal International, pour les massacres commis contre les musulmans en Bosnie Herzégovie. D’un autre côté, le Président de la République Française, Emmanuel Macron, éprouve du mal à s’adresser aux Maires réunis en Congrès car, ceux-ci se disent très inquiets pour leurs Budgets respectifs. Pour finir, nous nous trouvons face à l’horreur, un terrible attentat Jihadiste ayant causé, en Egypte, 305 morts et, cocasserie du destin, la France a, certes, remporté la Coupe Davis, mais au bout de matches bien difficiles.

Droits dans leurs bottes, les philosophes du dimanche, se sont trouvés au Café des Phares @, afin de décortiquer le Débat que, parmi une dizaine d’autres propositions, l’animateur Eric Zernik a choisi pour sujet du jour, c’est-à-dire : La Démocratie est-elle une évidence ?

La Démocratie, on le sait, consiste dans une forme de souveraineté populaire…  L’évidence, dérivé du latin ‘evidentia’, ou ‘videre’(voir), se résumant à ce qui est incontestable, et peut être vérifié, il nous restait peu de marge pour argumenter sur le thème en question!!!!

Pourtant, faisant preuve de ténacité, le public présent s’attela à la tâche, les uns opinant que… « la Souveraineté du Peuple est une évidence » et, si la Souveraineté n’est pas parfaite, elle peut l’être », voire, aussi, que « le gouvernement du Peuple peut s’avérer une catastrophe ».

D’autres déviaient vers la Politique au Présent, se référant à celle du Président Macron, ‘proche de la dictature’, contre laquelle on faisait appel à manifester !!!… D’autres encore, la considéraient comme une fusée à 3 étages : ‘Concertation’, ‘Information’, ‘Vote’… qui fait Tout tomber par terre !!!

Pour finir, comme habituellement, c’est Gilles qui résuma le Tout en rimes libres puis, après quelques commentaires, de pure forme, la séance prit fin, et tout le monde s’est trouvé au soleil du dehors, remâchant quelques concepts, plus ou moins pertinents !!!

J Qui détient le symbole de la Démocratie ? Le String, bien sûr ! Il sépare la Gauche de la Droite, il protège le Centre, il fait rebondir le point de vue de chacun, unifie le regard du Peuple… Seul inconvénient : Il est comme  la négociation ! Il ne faut pas trop tirer sur la ficelle, car on finit toujours par l’avoir dans le cul…

Carlos

3 Comments
  1. Gilles says:

    La démocratie est’- elle’ une’ évidence ? _ Éric’ Zernik’, Aux Phares,
    * – évidence … clarté, et, Visibilité, ce qui se Voit de soi, ou, ce qui Va de soi, Vérité …
    qui s’impose’ À L’esprit, et, sans démonstration,
    « idées claires, et, distinctes », objets … d’une’ intuition,
    - L’évidence peut’ être trompeuse … qui est … un critère’ subjectif de Vérité,
    en Lieu et place’ d’une’ Vérité objective’ établie,
    - L’évidence’ est sensible’, illusion, elle n’est pas’ intellectuelle … du savoir …
    n’A Lieu que par Les’ impressions des sens’… À L’établi … sans cible, projet, À Voir …
    * – démocratie … gouvernement de L’élite – par L’élite – pour L’élite’ Au nom du peuple …
    La souveraineté … détournée … du peuple …
    qui repose sur Le Libre pouvoir, de L’homme, de se gouverner Lui-même’,
    un « Contrat social », citoyen, en somme, Loi de La majorité,
    dite, Liberté – Égalité – Fraternité,
    égalité des droits, des devoirs’, À L’épreuve’…
    du conflit, de L’incertitude … des preuves … de souveraineté, non de démocratie,
    mais d’une’ oligarchie … Autocratie, ses’ Arguties’ elles-mêmes,
    des moyens’ À La fin,
    et, du grossier’ Au fin … de L’esprit de finesse …
    L’esprit de sagesse, non Légal, mais Légitime’, universel – intime, conviction,
    comme’- un’… esprit commun, comme’- un … commun chemin …
    marche – démarche … de Pensée – Parole’- Action, et, La prolongation d’un projet, projection, une’ éthique, politique, comme’- un … but’- objectif – finalité, humain …
    - « La République doit se construire sans cesse, car nous La concevons’…
    éternellement révolutionnaire », sans cesse, comme nous Le savons …
    c’est’ incontestable,
    c’est’ un’ événement …
    - La démocratie … « repose’, À tout moment,
    sur L’exposé des problèmes, Les’ engagements … pris, par Les’ hommes, et, Les femmes,
    qui se proposent, de devenir des responsables,
    et Le mandat donné par Le pays, À ces’ hommes, et, À ces femmes,
    pour l’exécution de ces’ engagements. Si donc’ cette probité,
    et, ce respect, fondamental, de La Vérité,
    n’existent pas, du même coup, il n’y A pas … de démocratie » …
    horizontale’, en sous – France …
    Pierre’ Mendès’ France – P M F, derechef … serviteur, Avocat …
    Gilles Roca,
    Cas-fée – File’- eau … des [ nés – nus – ) Phares, 26 novembre’ 2017’, en Frimaire’,
    et, sans fée … file’- haut … sans’ évidence … sans fard … de démocratie … de Frime’- Air …
    pour un changement d’ère,
    _____ « du peuple – L’ère », J-L M & G R

    28th novembre 2017 at 21 h 48 min

  2. Zub says:

    Oui, malheureusement oui, la démocratie était une évidence : même dans les dictatures, les dictateurs ne se maintenaient que grâce à une armée de zélateurs se croyant plus intelligents et probes les uns que les autres : il fallait une force terrible pour s’opposer durablement…compter, calculer, faire le vide en soi…et plus encore pour empêcher le peuple de retomber en esclavage…car c’était la nature des animaux sociaux que d’être esclave !?! Le coeur de la question semblait donc être l’empire que tout-un-chacun pouvait espérer avoir sur lui-même : rien ne lui servait de dominer le monde si le prince ne parvenait pas à se gouverner lui-même : plus grande sera sa puissance, plus terrible sera sa chute : finalement, c’est Adolf HITLER qui aura mis fin à ses jours, avec un petit pistolet de rien du tout.
    Autrement dit, seuls les dictateurs ratés vont partout disant que la démocratie, c’est moi !!!

    28th novembre 2017 at 18 h 59 min

  3. Zub says:

    Tous les dictateurs ratés disent que la démocratie, c’est eux : tous ceux qui ont réussi disent que c’est la crise !…

    28th novembre 2017 at 19 h 02 min

Laisser un commentaire